Les templiers 1

Toi qui pleurais la mort de Morbid Tales, le zine canadien de Annick Giroux, toi qui aime le doom traditionnel, toi qui a salué le retour du culte pagan altar..toi qui a saisi la quintessence, l'ubiquité, l'alpha et l'omega qu'est black sabbath..oh réjouis toi.

Car Annick est de retour

Toi qui peine en Anglais, trop occupé que tu étais à graver les noms de saint vitus ou candlemass pendant les cours sur les tables du lycée..oh réjouis toi

Car le zine est en français.

Toi qui ne savais pas que le même le Ross Bay Cult distribuait un album de doom, que count raven s'était reformé, qu'Orodruin allait sortir un album chez Miskatonic Foundations..et plus encore oh réjouis toi

Car la quarantaine de pages de ce Fanzinus Doomicus Metallicus injectera dans tes veines la substantifique moelle, passée et présente, du doom

Le verdict de TSOTL :le doom traditionnel est LA musique metal incontournable.la lecture du zine est riche en découverte, ou re-découverte. Annick en a saisi l'essence, sans être prise de tête du tout.on retrouve la fraicheur de Morbid Tales.et moi j'en ai ressorti mon « death penalty » de wytchfinder general.mon LP de black sabbath pour me délecter du grain si spécifique de la guitare de Iommi, du groove, de la pensanteur du dooooommmmmm.mais je m'en vais surtout vous faire une chro des excellents « The Wounded Kings » dont je découvre grâce aux templiers (Annick n'est pas seul, rendons justice et saluons François), qu'un nouveau release est sorti.



Les templiers 2

Que dire qui n'a pas été dit, si vous avez lu les chros de morbid tales et de l'issue 1 des templiers vous savez tout le bien que je pense de ces zines et surtout de Annick, fan die hard de doom mais pas dans un délire aveugle La passion transparait toujours dans son travail, généralement fouillé, et donne souvent envie d'en savoir plus. C'est typiquement le zine que je lis de a à z en prenant pas mal de plaisir, tant de par le layout clair et lisible, le line up pas super bateau (bien vu l'intie du label black widow), que des questions (et réponses) pas que terre à terre.

Intie: Black Widow records, Procession, Seamount, Dark Covenant, Cathedral, The Gates Of Slumber, The Black, Iron Man, Griftegard

Le verdict de TSOTL :en français, tant mieux pour les tacherons, dommage pour ce zine qui aurait pu, à l'instar de Morbid Tales, se faire un gros nom, à juste titre, dans l'underground. On pourra reprocher un certain enthoutiasme mais, palpable et mesuré, il n'est pas non aveugle et apporte une touche spéciale aux publications de Annick.