Reborn From Ashes 3

Et un «old school fanzine» de plus, dont le sommaire du numéro 2 avait attiré mon attention...Layout propre, pas de cut n' paste, un truc basique et lisible plutôt orienté death metal. Attention, basé aux US il me semble que l'éditeur soit mexicain, impression confortée coté chro.

Le choix des groupes interviewés n'est pas pour me déplaire, c'est même le nom de Witches qui m'a poussé à choper l'engin. Denial est pour moi une sortie récente notable coté death metal, me réconciliant presque avec la scène mexicaine. IO m'avait pas mal botté sur demo et je dois toujours chroniquer leur album sorti il y a une paie chez les crétins de unmatched brutality. Gravehill, parait-il bon groupe, bien bas de plafond d'où une intie sympa à lire. Mais je dévie du sujet. Propres sans être très personnelles les inties ne sont pas désagréables et celle de Witches assez poussée mais trop factuelle...Witches...groupe encore actif, zique pas désagréable mais du mal avec la voix pour ma part. Ominous Crucifx, à tenter pourquoi pas ne serait-ce que parce que le cerveau de necroccultus y officie, encore que necroccultus et sa demo tape m'en avait touché une sans faire bouger l'autre si mes souvenirs sont bons...

Coté reviews, une 20aine de zines et surtout pas mal de démo/ep ce qui change...évidement un biais mexicain, ça permet de découvrir des noms même si je reconnais que dans la liste des chros seuls les suédois de Fistula sont sur ma check list...faut dire...je me méfie d'un mec qui a réussi à regarder en entier un DVD de malevolent creation, ce groupe minable. Factuelles, cette fois-ci dans le bon sens du terme, on voit généralement de quoi il retourne...même si ça manque un peu de passion/défonce qui les auraient rendues plus vivantes. Inties : ingurgitating oblivion, Abominant, Denial, gravehill, ominous crucifix, sloth zine

Le verdict de TSOTL ni bon ni mauvais, un choix d'intie qui sans être super original reste bien avisé. Les chros, voir le zine, gagneraient à être plus vivant et personnel...bref à améliorer...c'est vous qui voyez !