Mystical music 13 (Allemagne)

Remettant le couvert en collaborant avec l'éditeur de Carnage zine, Ralf Hauber, nous sert son équivalent de Chaos mag, presque sans les chros forcées sur tous les styles. Résolument death, le zine, présente peu d'intérêt en soit si ce n'est pour les vieux dinosaures comme moi qui apprécie le casting des interviewés, pas très underground certes, mais bien efficace: Grotesque, Hail of bullets, bloodbath (comprends pas l'engouement pour ce groupe), Deranged, Resurrection, Deicide (steve asheim), Fatalist, disfear, unanimated, treblinka, mr death, mais aussi facebreaker, daniel ekeroth, spearhead, arsis, graveyard, 21 lucifers, the rotted (ex gorerotted), demiurg (encore un groupe du trop productif rogga), mourning beloveth.

Nos amis ont une expérience de l'interview qui rend les choses agréables. On pourrait leur reprocher un casting soit trop facile (ce qui n'est pas mon cas, on peut aussi choisir de lire autre chose si on n'est pas content) ou pourrave (et là, c'est sans appel mais 21 lucifers, Arsis et ces conneries je ne comprends pas).

Coté chros, un peu trop de choses connues, pas de démos ou de zine. Les auteurs, surtout Ralf, se planque derrière l'argument « on chronique ce qu'on aime » pour justifier les bonnes notes à gogo. Mais quand je vois 10/10 pour le killing music de benediction, j'hésite entre fermer de suite le zine et mourir de rire. Bref, ce sont plutôt les inties et le casting qui m'ont botté... je n'ai noté quasi aucun nouveaux noms à tester et c'est dommage. Trop de mauvais death suédois... ishahn, krisiun, deicide... mouais... je sais pas vous mais ces trucs m'en touchent une (et encore) sans faire bouger l'autre. On notera un cd pas dégueu en prime, c'est rare... pas le cd mais le fait que ce soit sympathique.

La sentence de TSOTL : A prendre comme chaos mag, i.e. un quasi magazine tendance death old school qui n'apprendra rien à celui qui suit un peu la scène (in ze sine quoi !!).



Mystical music 15 (Allemagne)

On prend les mêmes et on recommence...un zine de death old school, à biais suédois, exhumant de gros noms de l'époque, saupoudré de quelques nouveaux trucs et de chro trop gentilles (heureusement ça fait 2 issues qu'ils ont viré les notes, ça se voyait trop). Les inties sont bien faites, et me plaisent à moi, vieux dinosaure, qui a découvert le death en 1991...ça fait plaisir de voir mes héros revenir là-dessus (et pas que on parle aussi du présent) avec un recul plutôt direct et marrant. Au travers de ces inties, c'est le death metal qui vous parle les amis. Bon Paul Speckmann a toujours la grosse tête, Martin de pungent stench aussi et Kam Lee est par contre moins grosse tête que d'hab (par contre Kam, non 160x2 ne font pas 240)...Les inties ont un bon flow, yo, agréables à lire. A noter une compil audio, qui m'a moins botté que la dernière mais chiadée au niveau du choix et qui pourrait vous faire découvrir 2 ou 3 trucs (contrairement au sommaire des inties). Coté groupes récents, évidement il faut que ça soit death old school...ici entrails et tormented semblent avoir marqué les éditeurs. S'agissant des chros gentillettes en lisant entre les lignes on distingue ce qui a plu de ce qui a mois plu mais cela reste un zine de fan (de death old school)...

Inties: dismember/necronaut, grave/torture division, pungent stench, edge of sanity, master, massacre/bone gnawler, demilich, hooded menace, aeaon, putrid gore art, repugnant, tormented, stench of decay, grave miasma, entrails.

La sentence de TSOTL : un zine interdit au moins de 30 ans ? non...Après , les groupes sont archi connus, on donc fait peu de découverte de nouveaux noms...coté UG inclus vous me direz...mais bon mystikeul music c'est comme une bonne biere de base, sans surprise mais ça fait toujours du bien par où ça passe