Complete Necro 2

Un zine A4 polonais en anglais, ni trop gros ni trop fin, qui commence un peu à dater mais un bon groupe, qu'on le découvre en t ou en t+1 reste un bon groupe non ? Un peu dans le si commun actuellement délire old school, on retrouve l'esprit "pays émergeants" (je suis méchant là) et sa sincérité (pour le moment). De là, Protector, Unpure, Slugathor, Throneum (les prochains Nunslaughter ?), Sathanas... Bref no brootal death no true beumeuh, le mec est à peu près critique, dans un esprit zine donc ça reste un peu trop gentil, bien que je ne comprenne pas ce qu'on peut trouver à Urn, Cianide ou Evoked Curse. On n'échappe pas à 2 pages de pur metoolle avec Minotauri (ah ah ah) et une back cover flyer pour un gig de Nifelheim (au secours!) en Finlande. J'ai bien aimé l'intie de I Hate Records et celle de Slugathor, les questions sont cools, l'ambiance est détendue sans être gag à 2 balles.

Le verdict de TSOTL : Une bonne lecture, j'essaierai de voir si le 3 sort un jour. En lisant ça, j'ai ressorti mon "Shedding of skin" de Protector, ça m'a rappelé que je dois trouver le vynil de Funeral et jeter un de ces 4 une oreille sur Koldbrann & Sathanas (même si souvenir pas top). Le mec est fan, dans un délire throneum etc, mais on trouve aussi du doom (minautori) et le ton est loin d'être true imbuvable, plutôt cool et direct, genre fan mais pas débile...j'attends l'issue 3. Et puis un zine où les agrafes pointent vers l'exterieur pour que tu te piques les doigts et que ton sang coule à flots c'est complètement necro !




Complete Necro 3

On prend les mêmes et on recommence. Ou plutôt on ajoute un contributeur, alcoolique en la personne de Satanic playboy. La liste des inties ne surprendra personne: Suicidal Winds, Ares Kingdom, Ruins, Destruktor, Shackles, Goatlord, Necros Christos, Drowned, Hellish Crossfire, Vulcano, Zemial.

Pour le reste reportez vous à la chronique du numéro 2. Je ne sais pas pourquoi mais la sauce a moins pris pour moi avec ce numéro 3. Sans doute les chros dont on sait à l'avance ce que va aimer ou pas l'auteur, sans qu'on en sache plus d'ailleurs tant elles sont courtes (en ce sens c'est assez old school et me rappelle de vieux souvenirs ces trucs torchés en 5 lignes). A l'occase si je mets la main sur d'autres numéros pourquoi pas mais je ne chercherai pas activement.

Le verdict de TSOTL : Si vous lisez peu de zines, passez votre route. Ce n'est pas mauvais loin de là mais il y a mieux. Si tu es fan de Nuclear War Now vas-y !