Compilation of death 2 - 2011

Ayant raté l’issue 1, je me rongeais les ongles en attendant la 2ème. Pourquoi alors même que je n’avais pas lu le 1 ? Bah je suis émotif que voulez vous, un layout de folie, un menu alléchant et puis, surtout, j’ai honte, le retour de Nathaniel dans un zine. Pour ceux qui se rappellent l’excellentissime zine Mutilating Process (le zine qui m’a rappelé l’existence des torches balles appelés fanzines après des années d’oublis, le zine qui m’a décrassé les oreilles). Si j’avais cru un jour faire un tel coming out ! Le «main man» derrière CoD semble être Gabriel Gattica, aidé donc de Nathaniel et de J Curwen ( de UNAUSSPRECHLICHEN KULTEN)

L’objet est déjà bien foutu et présenté en 2 volumes s’il vous plait ! On attaque direct avec un spécial Immolation d’anthologie. 33 pages... chaque membre interviewé en profondeur, des vieilles inties sorties de zines de l’époque (dont une de la mère de Ross). Sincèrement, rien que pour ça il faut chopper le zine. Les inties sont très bien menées et j’ai super apprécié d'en apprendre plus de Robert Vigna sur son taf de composition ou le boulot de batterie (notamment via une petite intie de Smilowski). On retrace toute la carrière du groupe sans non plus tomber dans le coté clinique que pouvait avoir un Blood Of The Ancient zine (je cite ça var j’avais découvert grâce à Nathaniel !). Je ne m’étendrais pas sur le reste, hyper fourni, notamment via des exhumations de vieux flyers/vieilles inties de zine de l’époque. Les inities sont assez longues. CoD vous plongera la tête dans une bonne ration de death metal. A noter une section tenue par L. Ramadier qui en profite pour exhumer NYC Mayhem.

Alors voila un zine en 2 parties, 225 pages avec:

Inties: immolation, affliciton gate, after death, Gene Pallubicki (Angel Corpse/Apocalypse Command), Blasphemix Cruelty/Perdition Temple, Alan Moses, Coffins Text, Derketa, Detest Recs, Dethroner zine, Encoffination/Father Befouled, Godless, Goreaphobia, Kingdom, Incantation, Machetazo, Malfeitor, Merciless Death, Metal Meltdown zine, Necros Christos, Nominon, Putrid, Savage Death, Stench Of Decay, Thanatos, Throneu, Trechoma Zine, UNdergang, Verminous, Pentacle (étonnant de la part de Nathaniel non ?), un report sur la scene death old school espagnole (bof bof) etc etc

J’avoue avoir été un peu déçu par les reviews, parfois pas top mais surtout, je m’attendais à une orgie de démos, sombres ep et surtout plus de trucs. Mais ça reste un petit bemol.

Le verdict: vindieu...