Astral Corpse zine 1

Mêlant bien l'esprit zine à un layout lisible, AC est le premier numéro de ce zine monté par 2 ricains. Le sommaire était fait pour me plaire, je commence la lecture et m'enfile d'un trait les 35 pages format A5. Lecture fluide, questions classiques mais cherchées et bien posées. On sent le bagage des gars pourtant jeunes apparemment (des références à demented ted et creepmine !! waou ! en même temps ça ne cassait pas des briques non plus).

Par contre les 2 auteurs ne se sont pas foulés coté reviews, c'est mon regret, d'autant plus fort que le peu de reviews sont plutôt bien écrites et développées. 4 reviews de releases récents c'est peu. Idée intéressante par contre que d'avoir exhumé 6 vieux trucs inconnus (enfin..psychic pawn j'ai jamais accroché, Ossuary Insane un peu plus, toujours actif d'ailleurs).

On sent une certaine maturité et une vue précise du death habite les 2 éditeurs, sans pour autant être synonyme de fermeture coté style. Pas d'intégrisme donc, pour preuve le line up... line up certes classique dans l'esprit mais avec son lot de découvertes.

Inties : graveyard (les espinguoins), stargazer, cruciamentum (bonne demo), vanhelgd (avec des ceremonial execution dedans), karnarium (miam, cf chro sur tsotl), nauseant, infinitum obscure (pr les fans de dissection), cosmic atrophy, cacodaemon/lantern, force of darkness, father befouled et une review d'un concert d'absu.

La sentence de TSOTL : une lecture bien cool, un premier numéro prometteur. Il faudrait vraiment plus de reviews par contre histoire que le zine soit plus riche en découvertes... à suivre