Vasaeleth - demo MMIX - 2009 - ( ...)

Tracklisting:
2 titres

--



2 titres, c'est un peu léger, mais très suffisant pour juger du style fortement influencé par les débuts d'Incantation avec une chouille de Rottrevore...bref du death à l'ancienne caverneux et tout et tout. Guitares grasses, voix d'outre tombe, batterie façon homme des cavernes, son poussiéreux et tremolo quasi permanent pour des riffs assez bateau. En ces temps de mode old school, nulle doute que le format tape, que l'hommage au death, au vrai, et que certaines parties lourdingues réussies, pousseront certains à hurler au culte. Je dirais plutôt qu'esthétiquement le tout est séduisant, la jaquette trainant à coté de votre cendar, un zine à la main une bière dans la l'autre, la clope au bec (attention à l'accident) cette sombre démo est d'abord sympathique....mais loin d'être mémorable, car là où Incantation insufflait une ambiance morbide à son death metal pas seulement à coup de riffs rouleau compresseur mais avec des plans lents plus réussis et des harmoniques douloureuses, Vasaeleth n'a qu'une corde et demie à son arc. En se la jouant un peu true et en en appelant au culte du death primaire et evil, Vasalaeth masquera peut être un manque de substance.

Et hop une démo avec un peu de feeling a suffit à Vasaeleth pour une signature, vous me direz qu'une démo c'est déjà beaucoup de nos jours. Je suppute qu'un album de 10 titres comme ça, ça va vite être lassant...voir 8 titres ou même moins en fait. Bref, là où Grave Miasma ou Cruciamentum sont peut être certes moins gras, Vasaeleth dégage finalement moins d'aura...quant à moi je vais aller me faire un «Joined in darkness» de Demoncy (qui a lourdement, c'est le moins qu'on puisse dire, influencé Grave Miasma mais c'est une autre histoire)