SOLEKAHN - The Great Divider - 2003 ( Sacral Productions )

Tracklisting:
1. The Announcement
2. The Choice of Path
3. Lambs Breeding Monsters
4. Circle
5. Mask Through Wounds
6. Woodland Choir
7. Magnetic Storm
8. Sentences Open
9. Suffering Winds
10. A Stream + bonus: The Choice of Path (video clip)

14/20

J’ai découvert ce groupe en téléchargeant le titre « Magnetic Storm » sur le site de Solekahn (http://perso.club-internet.fr/khaos/) : mouais, gros son de gratte baveux, de bons riffs mais un coté décousu, le titre trop long, un son de caisse claire moyen et certains patterns de batterie un peu naze à mon goût. Pour autant, on sent de la personnalité dans ce dark death metal poisseux et l’envie de créer une ambiance. Je persévère et charge la vidéo de « The Choice Of Path » et là une petite claque. Certes c’est d’une simplicité évangélique mais l’épaisseur du titre, le gras de guitares et le feeling « unholy death metal » qui s’en dégage m’a convaincu et j’ai chopé l’album.
Franchement le groupe a clairement de la personnalité et est loin d’être unidimensionnel dans les plans et ambiances servi tout au long du skeud. Si « Lambs Breeding Monster » démarre moyen, un break un peu jazzy et bien amené colle une bonne petite ambiance un peu glauque. « Circle » enchaîne sans temps mort avec un excellent riff aux bonnes vibrations dark metal bien alterné avec un plan chaotiques avec harmoniques amenant un peu de folie au titre. Un bon titre que ce « Circle ». Alors qu’on pourrait penser le groupe répétitif de par sa simplicité, il fait l’effort de poser des breaks, assez fluide et donc réussi, avant les décrochages. Par ailleurs ils emploient des petites dissonances constituant de bonnes variations. Pour preuve, même si un peu long, « Mask Through Wounds » avec un feeling ultra doomy genre fin du 1er titre du 1er Cathedral (un must cet album de Cathedral, on ne le dira jamais assez)…rrrraaaaaa c’est bon….Si « Sentences Open » finit bien dommage pour le 2eme riff un peu mélodique je trouve, bon c’est une question de goût, certains trouveront que cela ajoute à leur palette ! Le début du dernier titre, même si on se laisse prendre et même si il dénote une bonne volonté de privilégié le feeling et la diversité est un peu facile je trouve…un peu commun comme plan…et trop long…rentre pas dans la dynamique je trouve. La suite est un peu mieux même si on passe par quelques longueurs(16 minutes 40 le titre) avec une petite outro « sympa ». L’idée est là mais c’est pas vraiment bon.
Avec quelques titre en moins, ou élagués (« Magnetic Storm », « Sentences Open »…) et présenté comme une démo le skeud aurait été une tuerie annonciatrice de l’arrivée d’un bon groupe. La c’est quand même un peu inégale et on a trop l’occasion de buter sur la « sécheresse » du jeu de batterie et des transitions un peu hasardeuses. Pour autant je recommande ce skeud et j’attends la suite de pied ferme. Avec plus de motivation pour affiner certains passages (sur le break jazzy c’est bien trouvé mais ils auraient pu aller plus loin avec une ligne de basse plus réussie.), du taf à la batterie, une prod rendant un peu plus justice à leur épaisseur, et un bassiste se démarquant encore plus des lignes de grattes, ils devraient pouvoir pondre un truc carrément pas dégueu !
Pas mal…pas mal en tout cas ce « The Great Divider »…pour le choper mailez Sacral Productions à sacral.productions@libertysurf.fr
J’avoue que pour ce skeud, qui m’a botté, j’ai dérogé à ma règle, en effet cela ne fait que un moins que je l’ai au moment ou je fais cette chro…je ne peux donc dire si il résistera à l’épreuve du temps. Ce dont je suis sur c’est qu’il y a du gros potentiel dans Solekahn et que ce skeud vous fera passer de bons moments !