SINISTER - Diabolical Summoning - 1993 ( Nuclear Blast )

Tracklisting:
1. Sadistic Intent
2. Magnified Wrath
3. Diabolical Summoning
4. Sense of Demise
5. Leviathan
6. Desecrated Flesh
7. Tribes of the Moon
8. Mystical Illusions

14/20

Haaaa…du bon et authentique death metal européen comme on aime. Sinister ont toujours été d’excellents riffeurs et même si le songwriting n’a pas toujours été aussi bon, surtout en fin de parcours, ce 2ème album place la barre plutôt haut. La production est brute et puissante, comme l’était celle de Cross The Styx, mais nettement plus précise cette fois. Les guitares sonnent très bien, la batterie est bien punchy bien que manquant peut être un poil de graves, la basse est tout à fait audible et donne une bonne dynamique à l’ensemble. Musicalement les 2 premiers titres sont des tueries, les grattes de Bart sont gorgées de feeling malgré ses soli pas beaucoup plus techniques que sur le 1er skeud mais on s’en fout, le bougre sait faire sonner sa gratte et fait passer le message c’est tout ce qui compte ! Dans l’ensemble c’est bien plus contrôlé que Cross The Styx qui avait parfois tendance à partir un peu dans tous les sens (impression due aussi, sur la longueur, à une prod’ assez bordélique). Ca groove, c’est efficace, ça fait secouer le cocotier et c’est original. Sinister avait décidément un style bien à lui, dommage qu’ils soient toujours restés plus ou moins des seconds couteaux de la scène…pour l’originalité, on ne peut hélas pas en dire autant de leurs compatriotes Severe Torture ou Inhume, quant à Pyaemia j’en parle même pas…bref, le seul gros défaut de cet album est en fait le chant qu’on trouve sympa et puissant au début, mais qui devient très vite linéaire et quelque peu gonflant sur la longueur, par manque de variations mais aussi parce qu’il est pas mal en avant dans le mix’. Sur ce point Cross The Styx était supérieur, mais n’éxagérons rien, les compos sont très bonnes et rattrapent largement cette légère et bénigne faute de goût. Ce 2ème skeud est un des meilleurs de Sinister, dont la carrière comptera finalement assez peu de points noirs…le temps n’a aucune prise sur cet album qui a très bien vieilli, pour devenir un excellent vintage death metal (c’est nouveau, je viens de l’inventer)…les mômes, allez y les yeux fermés c’est de la bonne…