SERPENT ECLIPSE - The Seven Desires and Wolves' Blood - 2002 ( Oaken Shield )

Tracklisting:
1.The Seven Desires...(intro)
2.A Sorcerer's Suicide
3.Cosmic Waveform Alchemy
4.Twitch of the Death Nerve
5. Scarlet Splendor
6.Thy Bleeding Heavens
7.When Purity Crawls to Its Grave
8. Daimon Dementia
9....Wolves' Blood

7/20

Si l'opportunité vous ait offerte de rédiger des chroniques pour un fanzine, n'acceptez surtout pas dans le but de recevoir des promos et de réduire ainsi votre budget cd, si vous acceptez une telle proposition sachez que vous serez obligés d'ecouter des trucs comme celui que je suis actuellement en train de chroniquer, c'est à dire vous user les oreilles durant quelques heures pour décortiquer du mieux possible des albums insipides et inutiles. Serpent Eclipse ne sert donc à rien en proposant un black metal inintéressant, plus ou moins proche d'Immortal sur "Pure Holocaust" toute proportions gardées bien évidemment, des riffs un peu mélodiques, un peu de synthé pour faire un peu Emperor ou un peu Limbonic Art, des vocaux rappelant encore, mais beaucoup cette fois, Immortal. Le tout étant bien soutenu par une boite à rythmes aux sonorités très électroniques par moments et mis en valeur par une production underground mais dont la clarté permet d'entendre distinctement tous les éléments. L'ensemble est plutot rapide, brutal, aéré par quelques breaks plutot bien sentis et assez originaux puisqu'ils empruntent des voies "technoides" encore peu visitées dans le Black Metal. Ces breaks et l'utilisation finalement assez peu banale du clavier sont les principaux (les seuls ?) atouts de ce groupe qui parvient, sur ces quelques plans, à créer une atmosphère apocalyptique et légèrement futuriste à l'aide d'arrangements personnels. Ne crions pas au génie non plus, les morceaux restent très pauvres et demeurent d'un intérêt plus que limités, disont qu'en regroupant les meilleurs instants de cet album Serpent Eclipse aurait pu sortir un très bon …ep de 4 ou 5 mn. "The Seven Desire and Wolves Blood" n'est pas un bon album, pas mauvais non plus, il s'agit juste d'une release de plus innondant un marché déjà ultra saturé. Un skeud parmis tant d'autres qui ne laissera aucune trace et n'apportera rien…mais alors rien du tout.