RIGER - Des Blutes Stimme - 2002 ( CCP Records )

Tracklisting:
1. Des Blutes Stimme
2. Irminsul
3. Auf die Ahnen!
4. Wjerewulf
5. Homo Decadencia
6. Im Graun der Nächte
7. Teutonenzorn
8. Woutes Heer
9. Im Gedenken...

6/20

Avant de recevoir ce cd, je dois l'avouer je ne connaissais rien de ce groupe. C'est donc en novice que je me suis lancé dans l'écoute de cet album de Giger (apparemment le troisième) et c'est en novice que je ne l'ai pas aimé. Comment se passionner pour cette parodie de Black Metal faussement épique et vraiment insipide ? Les riffs typiquement heavy s'enchaînent en propageant leurs notes guillerettes, plus ou moins folkloriques, évoquant surtout la foire à la saucisse. Les voix sont sans intérêt (un mélange novateur et extrêmement original entre une voix criarde et une autre plus grave…ouahhh), les breaks acoustiques ont une portée émotionnelle plus que limitée, en bref du bon gros metal teuton désespérément englué dans ses clichés rythmiques et mélodiques. Du refrain , que les adeptes de la coupe "brosse / nuque longue" bien posés dans leurs tongues vont reprendre en choeur la canette de Koenigsbier à la main, aux triolets qui ont fait la réputation de Steve Harris en passant par quelques solos de six cordes héroiques et prévisibles, tous les plans merdiques du metal épico-mélodico casse couilles y passent et passent sans laisser la moindre trace.
Alors que Nile vous plonge au cœur de l'Egypte Ancienne et qu'Emperor vous offre une visite nocturne de contrées Nordiques majestueuses et inquiétantes, Riger vous transporte à la fête du slip à Hambourg…magnifique !