QUICKSAND - Manic compression - 1995 ( Island/Revelation )

Tracklisting:

1 – Backward
2 – Delusional
3 – Divorce
4 – Simpleton
5 – Thorn In My Side
6 – Landmine Spring
7 – Blister
8 – Brown Gargantuan
9 – East 3rd Street
10 – Supergenius
11 – It Would Be Cooler If You Did

13/20

Enregistré en deux sessions différentes, ce Manic Compression présente quelques légers changements dans la musique de Quicksand. A l’écoute générale, les titres se suivent et ne se ressemblent pas. Pour exemple, Backward et Divorce sont de petits brûlots très intenses (pour le style) et courts alors que des morceaux comme Delusional ou It Would Be Cooler If You Did prennent davantage d’espace pour se développer, s’essayant à d’autres sonorités. Ces différences de ton ne sont pas pour me déplaire mais comparé à Slip, Manic Compression semble être moins cohérent. Bref.
Revenons sur la musique. Quicksand continue son petit bonhomme de chemin, accentuant son travail sur les mélodies. Certains passages de Delusional ou It Would Be… flirtent même avec la pop par moment, ou plutôt le College Rock, si ce terme vous parle. Manic Compression de veut aussi plus complexe que son prédécesseur, sortant des structures parfois simples que pouvait présenter Slip. Mais la sauce prend légèrement moins bien qu’avant, Quicksand voulant en faire parfois un peu trop. Ou parfois trop facile. Bizarre. On navigue entre morceaux parfois hermétiques et véritables hits radio. Manic Compression n’en demeure pas moins un album de très bonne qualité qui se doit de figurer dans votre discothèque mais chroniquant cet album en ayant l’ensemble du travail de Quicksand en tête, je ne peux m’empêcher de penser aux réalisations d’avant.
On appréciera tout particulièrement la pochette, tout simplement superbe et très influencé par certains comics atypiques. Je n’en suis pas sûr mais je crois que l’auteur de la pochette, Melinda Beck, est également dessinateur de comics.
En un peu plus de 5 ans de carrière, un split, une reformation et encore un split, Quicksand aura marqué de son empreinte le paysage hardcore / noise et rock d’une manière générale, à l’instar d’un Helmet, d’un Fugazi ou d’un Unsane. D’une part, Quicksand aura suscité des vocations et permit à la scène New-yorkaise de reprendre un coup de jeune grâce à des groupes comme Orange 9 mm, Stillsuit, Crown Of Thornz… De l’autre, Quicksand aura quand même influencé certaines grosses pointures (commercialement parlant) actuelles dont les plus connues sont sans conteste Snapcase et Deftones. Quelques membres du groupe (dont le chanteur / guitarist) ont formé Rival Schools, qui est ce que Quicksand serait devenu s’ils avaient fait du college rock.