NO COMPLY - With Windmills Turning Wrong Directions - 2004 ( Deck Cheese )

Tracklisting:
1 – Future template
2 – Stories
3 – The price of you
4 – Sung by mutes
5 – Close to hell and burning
6 – Veronika decides to die
7 – Lifetime of destruction
8 – A bloody welcome
9 – The against
10 – Silencio
11 – The love song
12 – A waking dream

14.5/20

Un peu de fraîcheur que diable ! Après m’être emboqué des heures et des heures de gros sludge qui tâche et de true raw black metal, il fallait vraiment que je m’aère la tête. Tiens, et si tu sortais un peu voir des concerts. Et je me retrouve donc dans cette salle avec ce petit festoche punk hardcore. Les Anglais de No Comply avaient pour difficile tâche d’ouvrir les hostilités devant un public épars. Sur l’affiche y avait marqué skacore. C’était pas gagné d’avance. Et pourtant… Et pourtant… Ce sextet composé d’une chanteuse, d’un gratteux, d’un bassiste, d’un batteur, d’un saxophoniste et d’un tromboniste hurleur, dont le plus vieux devait avoir 20 ans à tout casser, m’a fait forte impression. Grosse patate, bonne présence scénique, bonne humeur permanente. Bref, j’étais conquis donc comme je suis quelqu’un de sympa qui soutien les groupes de jeunes qui n’en veulent, j’ai acheté le disque, à la hauteur de la prestation scénique observée le soir même.
Bon, techniquement on peut dire que c’est du skacore mais c’est un brin réducteur et peut être même un brin péjoratif dans ma bouche. En fait c’est surtout du punk hardcore mélodique, efficace et sans prise de tête, secondé par une section cuivre qui sait ce qu’elle a à faire. Je vais pas jouer au jeu des comparaisons parce que soit je cite une centaine de groupes, soit un ou deux, au risque de t’induire en erreur, toi cher lecteur fan de Gorgoroth qui se demande pourquoi il lit encore ces lignes. Le petit plus de No Comply, en dehors de ces cuivres, c’est leur chanteuse. C’est pas qu’elle a une voix extraordinaire ou qu’elle chante juste, c’est juste qu’elle apporte beaucoup en fraîcheur et en légèreté avec ses lignes mi criées mi chantées, pas hyper bien maîtrisées et des fois au bord de la rupture. Pour peu que ses collègues la secondent en braillant derrière, ça rajoute en agressivité. Mais ça a toujours la pêche et c’est ça que j’aime dans ce disque. Quelques influences metal, très Maiden, se glissent parfois dans les morceaux, à travers quelques riffs de guitares que ne renieraient pas certains groupes de heavy. Doit-on prendre ça comme un hommage facétieux de kids envers un groupe qui a bercé des générations de fans de métal ? Peut-être…
Bref, pas grand-chose de plus à rajouter si ce n’est que ça fait du bien d’écouter des trucs légers de temps à autre, et que dans le style, ce With Windmills Turning Wrong Directions s’en tire haut la main. Et nettement mieux que les wagons entiers de groupes de punk à roulettes qui inondent le marché. Serait-ce ce sentiment d’urgence que dégage No Comply qui les fait sortir du lot ? Ecoutez et balancez votre avis.