MORTICIAN - Mortal Massacre - 1993 ( Relapse records )

Tracklisting

1 Intro / Mortal massacre
2 Drilling for brains
3 Redrum / Outro
4 Intro / Mortician
5 Brutally mutilated
6 Necrocannibal / Outro
7 Mortal massacre
8 Brutally mutilated
9 Necrocannibal
10 Drilling for brains
11 Hacked up for barbecue
12 Redrum
13 Bloodcraving
14 Cremated
15 Mortician
16 Brutally mutilated
17 Drilling for brains
18 Bloodcraving
19 Scum (reprise de ND)
20 Mortician

11/20

Depuis des années, et pour un certain temps encore, le groupe le plus controversé du microcosme metal se nomme Cradle of filth. Et, tout de suite derrière, on devrait trouver... Mortician! Vous pensez que j'exagère? Peut-être. Mais Mortician divise pourtant le public en deux camps: le camp du "Mortician c'est simplet, c'est moche, c'est tout le temps pareil, en plus y sont nuls en live", et le camp du "naaaaaan! T'es bête! Mortician c'est les pape du metal gore!". Sans affirmer que Mortician sont les papes de quoi que ce soit, je fais plutôt partie de la deuxième catégorie. Le death metal (ou style avoisinant) asséné par le groupe est pourtant des plus basiques, peu varié, servi par un son ultra lourd et marécageux, et survolé -- ou sur-rampé? -- par des vocaux à quarante hertz dont le moins qu'on puisse dire est qu'ils ne laissent que peu de place à la nuance. D'où la réputation de groupe inutile et bêtement bruyant que se trimbale Mortician auprès d'une partie du public, à cause des passages rapides à la boîte à rythme scotchante, des riffs baveux, de la voix, et des looooooongs extraits de films d'horreur. Rien que pour tout ça, rien que parce qu'ils énervent ceux qui voient dans le thrash/death technique, le black "sophistiqué", ou encore le heavy speed tata, des formes de metal supérieures aux autres, Mortician mérite un minimum de respect. Donc si par hasard vous n'aviez encore jamais jeté une oreille à leurs oeuvres, premièrement vous passeriez à juste titre pour un âne, deuxièmement vous devriez essayer et vous faire une idée.

Il serait cependant malvenu d'écouter cette réédition de "Mortal massacre" pour découvrir Mortician. Elle est surtout destinée au fan ultime qui veut compléter sa collection. Car si le style de Mortician est resté quasi inchangé au fil du temps, les variations dépendent beaucoup du niveau d'inspiration, vraiment différent d'un disque à l'autre. Et ici ce n'est clairement pas la meilleure période, même si je prends mon pied, personnellement, à m'envoyer les pistes 1 à 6 qui regroupent la démo "Brutally mutilated" (elle même réédition de la démo de 1990) et le EP 7'' "Mortal massacre". Ce dernier enregistrement présente exactement le Mortician qu'on retrouve ensuite à partir du MCD "House by the cemetary". C'est toujours un plaisir de plonger ses oreilles dans cette eau croupie qui doit abriter bien d'affreuses créatures anthropophages. En revanche, sur "Brutally mutilated", tenez vous bien, il y a quelques changements. Les guitares prennent un son d'outils coupants rouillés, la voix est plus ordinaire, et l'ensemble est plus porté sur la vitesse et sur l'agression cinglante, tout en étant déjà méchamment gras et souillé. Très UG et très crade. On en redemande.

Ces deux enregistrements occupent malheureusement seulement une vingtaine de minutes sur le CD (à eux deux), extraits de films compris! Il manque par ailleurs à leurs compositions le petit plus qui les rendrait irrésistibles, même si certains passages sont jouissifs (le titre "Brutally mutilated" fait vraiment très mal). Cette réédition est donc vraiment destinée aux fans, d'autant plus qu'on n'est pas tous les jours d'humeur à bouffer les quatorze (!) bonus live, bien redondants et inutiles.