MORBID ANGEL - Domination - 1995 ( Earache )

Tracklisting:

1. Dominate
2. Where The Slime Live
3. Eyes To See, Ears To Hear
4. Melting
5. Nothing But Fear
6. Dawn Of The Angry
7. This Means War
8. Caesar’s Palace
9. Dreaming
10. Inquisition (Burn With Me)
11. Hatework

16/20

Les débuts d’Erik Rutan dans Morbid Angel marquent un tournant, cet album étant clairement plus orienté ‘guitare’. Une richesse harmonique sans précédent dans leur discographie illumine les compos de son originalité, même si on est désormais bien loin du feeling de Blessed Are The Sick. Domination est un skeud intrinsèquement excellent, mais un peu trop orienté ‘musicien’ avec le recul (prod’ trop claire), bien que certains morceaux ravivent quand même, et avec brio, l’esprit originel, comme les excellents ‘Hatework’, ‘Where The Slime Live’, ‘This Means War’ ou encore le carrément génial ‘Eyes To See, Ears To Hear’. Dommage quand même que les textes et la voix de Vincent ne soient pas toujours au top (des lyrics ridicules sur ‘Hail Caesar’, un chant qui manque d’intensité dans les parties rapides). Dommage aussi, le son de batterie franchement aseptisé qu’on distingue là bas, au loin…Reste que Domination a été leur plus grand succès commercial et que la tournée monumentale qui suivit avait montré un groupe au sommet de sa forme et de sa maîtrise, dans sa configuration la plus classique (Vincent/Azagthoth/Rutan/Sandoval). Du très bon death metal, très bien composé et joué mais mal produit et moyennement chanté.