MORBID ANGEL - Covenant - 1993 ( Earache )

Tracklisting:

1. Rapture
2. Pain Divine
3. World Of Shit
4. Vengeance Is Mine
5. Lion’s Den
6. Blood On My Hands
7. Angel Of Disease
8. Sworn To The Black
9. Nar Mattaru
10. God Of Emptiness

17/20

Comment aller plus haut que le sommet ? Difficile voire impossible. Covenant n’égale sûrement pas les deux albums précédents, mais là n’est pas (plus) la question…Le groupe profite de ses grosses améliorations techniques en tant que musiciens et ne se prive pas d’en faire étalage sur Covenant. Ce n’est jamais de la branlette ou de la démonstration pour autant, disons que les guitares de Trey prennent une direction assez expérimentale avec une recherche plus poussée que jamais sur les sons, ce qui se ressent dans ses solos (intéressants) et les morceaux employant des guitares 7 cordes. A côté de ça, les structures ont été épurées, on se retrouve avec des chansons plus faciles d’accès, certaines d’entre elles (mais pas toutes hélas) étant magnifiées par des riffs qui déchirent l’anus (‘World of Shit’ pour mémoire, et quel titre !). Seule la 2ème moitié du disque retrouve momentanément l’ambiance suffocante de Blessed Are The Sick, avec notamment ‘Sworn To The Black’ et ‘God Of Emptiness’ qui restent sans problème parmi les meilleurs morceaux de Morbid Angel. Simplement, l’album est moins dense et plus inégal au niveau composition. Morbid Angel a perdu de sa cohésion et met désormais en avant les individualités qui le composent (tous sont excellents, surtout textes et chant) plutôt qu’une entité comme c’était le cas avant. Covenant reste toutefois un excellent album de death qui a su passer l’épreuve du temps avec un succès artistique que beaucoup peuvent envier.