MONSTROSITY - Imperial Doom - 1992 ( Nuclear Blast )

Tracklisting :

1. Imperial Doom,
2. Definitiv Inquisition
3. Ceremonial Void
4. Immense Malignancy
5. Vicious Mental Thirst
6. Burden of Evil,
7. Horror Infinity
8. Final Cremation,
9. Darkest Dream

13/20

"Imperial doom" est l'un de ces albums que l'on prend plaisir à écouter mais qui ne laisse aucun souvenir véritablement impérissable. Monstrosity évolue dans un registre assez proche de Morbid Angel avec quelques influences thrash plus marquées. Les musiciens sont excellents et tous maitrisent parfaitement leurs instruments. Les morceaux sont dans l'ensemble rapides, intenses et bien soutenus par un batteur très efficace et toujours à l'aise. Des plans plus lents viennent s'immiscer régulièrement pour apporter encore un peu plus de puissance et permettre aux guitaristes de nous faire profiter de leurs solos toujours inspirés. Tout cela semble parfait, ça l'est d'ailleurs presque, mais rien ici n'accroche véritablement l'oreille et l'attention de l'auditeur se fait assez rapidement moins soutenue. En effet Monstrosity récite parfaitement la leçon du parfait apprenti death metal band mais ne parvient jamais à nous surprendre et devient finallement un autre groupe parmis tant d'autres, le potentiel est là, la qualité et la technique également, mais la personnalité fait cruellement défaut. La production (plutot bonne) signée par l'inévitable Scott Burns et la pochette oeuvre (très moyenne) du non moins inévitable Dan Seagrave sont autant d'éléments pouvant témoigner d'un évident manque d'originalité.
Un bon album de death metal qui ne fera certainement pas date dans l'histoire du style
.