GARWALL : Entrevue avec BALROG, Novembre 2004

Si la musique de Garwall ne nous a pas laissé de souvenir impérissable, il en allait autrement de leur départ pour le moins fulgurant dans l’underground français : premières parties prestigieuses, contrat chez Holy, chroniques dithyrambiques, etc…il n’en fallait pas plus pour mettre la puce à l’oreille à votre serviteur. Nous avons donc délibérément cherché à pousser le leader du groupe dans ses retranchements, histoire d’en avoir le cœur net quant à sa démarche sur laquelle nous nous posions quelques questions, c’est le moins qu’on puisse dire…

1. Salut à toi. Garwall inaugure donc la section interview de TSOTL. Je vais te dispenser de la sempiternelle question "Pourrais-tu tout d'abord nous présenter le groupe Garwall et son parcours" etc... ça fait chier tout le monde et ton site est là pour ça. Alors changeons un peu : qu'attend-tu d'une interview qu'elle vienne d'un mag, d'un fanzine ou d'un webzine?

Balrog : Je te remercie beaucoup de m'épargner cette question car effectivement elle fait chier tout le monde! En effet je rappelle donc l'adresse du site pour ceux qui veulent en savoir plus sur notre "historique" www.garwall.org . Ce que j'attends d'une interview... Pas grand chose à vrai dire, cela sert surtout à faire la promotion du groupe, à faire passer des infos sur notre actualité, je n'attend pas grand chose de plus, mais je peux te dire que l'originalité de ta première question est une agréable surprise et dépasse de loin mes attentes.

2. Si cette question est une surprise je te conseille de t’asseoir pour continuer cet entretien… Une interview n’aurait donc pour toi qu’un intérêt promotionnel ? C’est un peu réducteur je trouve et c’est dommage. Pourquoi se limiter à ça et ne pas gratter un peu la surface ? Ne vois-tu que l’aspect musical dans le metal ? La musique pour la musique et basta ?

B : Je vois ce que tu veux dire, utiliser les zines comme média pour faire passer des idées, une idéologie… En effet certains groupes proclament que cela a plus d’importance que la musique elle-même. Dans le cadre de GARWALL ce n’est pas le cas, et donc nous nous éloignons du black metal par cet aspect. Je fais certes passer des idées dans les textes de GARWALL, mais je ne cherche pas non plus absolument à les répandre et à convaincre qui que ce soit… j’écris juste sur ce qui m’inspire.

3. J’ai pu lire dans une de tes interview, en parlant de tes paroles : « Ceci dit, bien sur elles ont une importance, elles contribuent à renforcer l’aura satanique que GARWALL se doit de dégager. » Tu ponctues aussi presque invariablement tes interviews par un « Hail Satan »… Cette évocation fait-elle partie d’une conviction personnelle ou est-elle juste « folklorique » ?

B : Convictions personnelles. J’irais même jusqu’à dire que même si c’est une composante de l’imagerie de GARWALL, cela ne s’applique pas à tous les membres du groupe, en tout cas cela me concerne moi.

4. Vraiment. Assez paradoxal. Je parle du parallèle GARWALL/GENITAL GRINDER. Ton attitude n’est pas vraiment comparable d’un groupe à l’autre. D’un côté le trip ténébreux clouté et le discours « Hail Satan » pour le groupe de Black/Death, de l’autre les crottes en plastique et le trip pipi caca porno pour le groupe de Grind. Les clichés existent pour toutes les scènes. Ne penses-tu pas tomber en plein dedans pour ces deux là ? Voilà pourquoi j’évoquais l’éventualité du « Folklore ». Mais peut-être me trompe-je, si c’est le cas il sera facile pour toi de me démontrer mon erreur : il y a différentes visions/approches du Satanisme… quelle est la tienne ?

B : Si tu as vu les deux groupes sur scène, tu aura peut-être remarqué que mon comportement sur scène n’est finalement pas si différent avec l’un des groupes ou avec l’autre. Il y a sans doute une différence mais c’est en effet au niveau de ce que tu appelle le « trip ». Tu es sans doute assez mure pour savoir qu’un musicien sur scène donne une performance, un spectacle en quelque sorte. Penses tu vraiment que devant une centaine ou plus de personnes, on se comporte exactement comme dans la vie de tous les jours ? Je suis sur que tu n’es pas naïf à ce point même si je ne te connais pas. Disons donc que ce qui fait la variation, c’est ce que je laisse filtrer de moi dans chaque prestation, mais au final de toute façon, on ne pourra certainement pas avoir une idée précise de ma personnalité en me voyant avec genital ou avec garwall… Genital est un groupe de Death au fait pas de grind, les conneries porno pipi caca qui viraient sur le grind datent d’un moment et nous les avons pas mal estompés, car nous préférons jouer des vrais trucs maintenant he he he…
Sinon donc concernant ma conception du satanisme, je ne crois pas au Dieu de la bible, en tout cas tel qu’il est décrit, je n’émet pas de jugement sur l’idée d’une entité source de toute vie, mais ce qui est décrit dans le livre saint me semble relever plus d’une évolution de la pensée humaine, une dégénérescence, pourrait-on presque dire… Quel conception avoir de Satan dans ces conditions, puisque t’empresseras-tu de me répondre « il ne peut exister sans Dieu » ? Je l’interprète de deux manière, premièrement comme la forme de perception humaine pure de la vie, l’instinct animal qui survit en chaque être, qui guide la plupart de nos actes sans qu’il ne soit question d’une quelconque morale. Deuxièmement comme quelque chose qui n’est cette fois ci pas présent chez tous les êtres humains : une force qui permet à certains de suivre leur propre chemin et de mépriser la convention, la morale imposée par la société, et de se placer en « adversaire » (qui est a peu prêt le sens du mot hébreu Satan ) et de remettre en question l’ordre établi. Je me considère adepte de cette manière de pensée, et il ne s’agit que d’une philosophie, en aucun cas d’une religion pour moi, ce terme a une connotation collectiviste qui ne me plait pas du tout d’ailleurs ! Et bien entendu je ne considère pas Satan comme un autre Dieu, par rapport à une religion précise. Si on observe tout système de pensée collective, que cela soit une religion, un parti politique, ce genre de chose, il y a toujours une idée du mal qui correspond à celui qui s’éloigne du chemin tracé par la convention… C’est donc quelque chose qui s’applique à toute la vie et pas seulement à des questions de foi.

5. C’est bizarre sur le site de Genital Grinder y’a quand même des bites et des couilles un peu partout et des poses débiles mais bon pas grave… On va dire que ça fait partie du « spectacle » comme tu dis au même titre que tout le reste… Voilà bientôt 5 mois que "Black Beast" est sorti. L'accueil "critique" a été pas mal favorable en France me semble-t-il. Que penses-tu d'un tel engouement? Comment l'expliques-tu?

B : Je ne sais pas si "engouement" est un terme qui se justifie, on a eu un assez bon accueil grâce à une promo très efficace effectué par Holy records, et on a fait pas mal de concerts qui nous ont servit de tremplin, par exemple celui du VS fest à la Locomotive avec Gojira, Scarve and co... Peut être aussi que le fait de proposer un dvd bonus a plu aux gens... Donc je dirais que c'est un ensemble de choses, mais on a surtout beaucoup de chance et on n'en serait pas sans un certain nombre de personnes qui nous ont aidé, je penses à des gens comme Philippe et Séverine de Holy bien sur, mais aussi à Moussor et Damien et tout ceux qui participent à VS organisation, ainsi que tous les zines qui se sont intéressé à nous.

6. VS organisation ? On parle bien d’un webzine non ? De quoi s’agit-il exactement ?

B : en effet, il s’agit à la base d’un webzine. Mais certains membres utilisent ce nom pour une assoc’ qui organise des concerts principalement à paris. Ils ont organisé ce fameux « VS FEST » dont l’affiche complète était LOUDBLAST, GOJIRA, NO RETURN, SCARVE, THE OLD DEAD TREE et nous mêmes.

7. Je vois… Penses-tu qu’il soit sain qu’un webzine devienne si influent pour sa scène locale? Est-il concevable d’être juge ET parti à ce point ? Les dérives ne sont-elles pas prévisibles, voir actuelles? Un webzine qui chapeaute les concerts de son coin… faudra-t-il être, dans un futur plus ou moins proche, être pote avec VS pour pouvoir jouer sur Paris ? Quelle est ta vision des choses à ce sujet ? Trouves-tu ce contexte particulier artistiquement sain ?

B : Je pense que tu te trompes lourdement sur le compte de VS. Les deux personnes qui organisent les concerts en utilisant ce nom ne font pas partie de la rédaction du zine, et sont assez indépendants à mon avis, leurs critères de sélection sont simples : les groupes doivent avoir une actualité ou une popularité qui permette d’amener un peu de monde (le but de l’organisation d’un concert n’est pas forcément de se ruiner) et surtout les groupes doivent leur plairent musicalement. Il n’est pas tellement question de copinage, et par exemple lorsqu’ils nous ont mis au VS fest, je ne pense pas que c’était parce que nous étions potes, en fait on se connaissait mais on ne peut pas parler de copinage. Je ne pense pas qu’il y ait de dérive, quoi qu’en disent les gens qui crachent sur VS, c’est marrant d’ailleurs cette attitude typiquement française qui consiste à médire des gens qui réussissent dans ce qu’ils font, de la jalousie peut être ?

8. Je ne formule que des questions que beaucoup se posent actuellement, certaines aux vus des censures ou insultes qui ont frappé des personnes qui critiquaient ton groupe sur ton forum (hébergé sur VS). Et à moins que tu prennes toute critique comme de la diffamation, penses-tu que votre notoriété soit trop fragile pour tolérer la moindre critique sur un lieu de débat public ? Par exemple, comment répondrais tu à quelqu’un qui te dit brutalement qu’il ne voit que du réchauffé après avoir écouté ton disque ?

B : Il me semble qu’un message a été supprimé en effet de notre forum, figure toi que je n’ai même pas eu le temps de le lire ! A priori je crois me souvenir que c’est le webmaster général du forum qui l’avait viré pour je ne sais plus quelle raison, personnellement je ne suis pas trop pour la censure et je ne me souviens pas avoir jamais fait de l’épuration dans ce genre de message… Peut-être Olivia l’a-t-elle fait car elle ne trouvait pas le message intéressant… bref … Quant aux insultes… je ne suis pas sur qu’elles venaient de membres du groupes, et vu que c’est un forum, théoriquement chacun est libre de s’exprimer. La qualité de notre musique a déjà été remise en question sur pas mal de forums, et il y a des mecs qui nous aiment bien et des mecs qui ne nous aiment pas, c’est quelque chose dont je suis conscient mais bon, si on voulait plaire au plus grand nombre possible, on ferait autre chose que du metal non ? En même temps il se peut que j’ai parlé parfois sur des discussions avec un langage un peu cru mais je ne me souviens vraiment pas avoir comme tu le dis « insulté » quelqu'un parce qu’il n’aime pas notre album. Si quelqu'un ne voit que du réchauffé dans mon skeud, chacun ses goûts je m’en contrefout, on ne peut pas plaire à tout le monde. Maintenant si par brutalement tu veux dire « sans aucun respect et avec l’intention de vexer », mais putain que le mec s’achète une vie si la sienne est si vide qu’il n’a rien d’autre à foutre que de s’acharner sur ce qu’il n’aime pas…

9. Quelle est l'actualité de Garwall pour les mois à venir?

B : Beaucoup de concerts dont une date avec DEICIDE au festival de Nancy "tatoo the mind", une date ave Annorexia Nervosa, Misanthrope et Trepallium... et beaucoup d'autres, je vous recommanderais d'aller faire un tour sur la section concerts de notre site, elle est mise à jour régulièrement et assez complète. Nous allons également commencer à préparer le successeur de "Black Beast", nous avons déjà quelques titres composés d'ailleurs...

10. Déjà un successeur à Black Beast ? Ca chôme pas chez Garwall dis-moi. Holy vous a bien fait un contrat de 4 albums en six ans si je ne me trompe ? Presque un album par an, penses-tu que ce soit un bon rythme ? Ne crains-tu pas de tomber dans du « fast food metal » comme le fait Cannibal Corpse (exemple parmis tant d’autres) ?

B : Il est un peu tôt pour porter un jugement objectif la dessus. Mais nous ne tomberons certainement pas dans un système de musique bâclée et vite torchée pour tenir nos horaires. Par contre c’est vrai que cela nous laisse assez peu de temps et que nous avons du pain sur la planche mais bon, on devrait arriver à sortir des albums de meilleure qualité au fur et à mesure de l’évolution du groupe, chaque concert nous apportant un peu plus d’expérience etc. Ceci dit la question est pertinente, nous verrons bien comment évoluent les choses.

11. L’évolution. J’allais y venir justement. Pas mal de groupes récemment établis ont publiquement avoué que ce n'est qu'à la sortie de leur 3è album qu'ils ont commencé à trouver leur propre voie, et que jusque là il n'avaient fait que surfer sur une vague avec une identité empruntée. Penses tu que c'est votre cas, ou au contraire est ce que vous pensez déjà avoir une réelle identité musicale ? Si c'est le cas, comment la décrirais-tu et que penses-tu pouvoir apporter au metal d'un point de vue créatif ?"

B : « Pas mal de groupes »… ah bon, tu la sort d’où ta super statistique bien précise? enfin passons… Savoir si on a un style propre ou non, je t’avouerais que ce n’est pas une question que je me pose trop. En fait on avance dans nos compos de manière assez spontanée et on ne cherche pas à être forcément révolutionnaire, d’ailleurs ces dernières années, le seul groupe qui m’ai paru vraiment original est plutôt « The Dillinger escape plan ». Forcément en prenant ça comme repère je ne vais pas prétendre que nous ayons un style hors norme, mais bon on joue juste une musique qui nous plaît et c’est l’essentiel pour l’instant.

12. En quelques sortes tu admets suivre une vague aux côtés de centaines de groupes qui n’ont pas réellement d’identité propre et peu d’ambition… Penses-tu néanmoins qu’un jour vous éprouverez le besoin ou l’envie de sortir de la masse ?

B : Voila tu as tout compris, écoute, je vais essayer de te ré expliquer ça plus clairement puisque visiblement tu ne suit pas trop, d’ailleurs soit dit en passant je ne vois pas l’intérêt de poser une question si tu a déjà la réponse dans ta tête et que c’est cette réponse qui te reste en tête quand je te réponds autre chose qui n’a rien a voir. Je ne sais pas quelle ambition tu as dans la vie mais en tout cas, tu pourras sans doute finir dans un « VOICI » quelconque à écrire des pseudos articles dans lesquels tu pourras vomir ta frustration de n’être absolument personne et de n’avoir rien accompli de concret . Bref, donc je n’admet rien du tout, on fait la musique qu’on fait par amour de la musique, si on avait une ambition débordante on essayerait de faire une musique ultra accessible dans un style hors metal parce que dans le metal il n’y a pas de thune a se faire et la célébrité est plutôt réduite… Quant a la quête d’une identité propre, je trouve que celle qu’on a est suffisante, et en France je ne connais aucun groupe qui joue ce que nous jouons donc ça me va. Bref on joue ce qu’on joue et si ça te fait chier, n’écoute pas.

( ndr : « …vomir ta frustration de n’être absolument personne et de n’avoir rien accompli de concret » Damned me voilà démasqué ! Et toi qui disais ne pas me connaître, ahah !! Petite précision : le terme «ambition» n’aurait-il pour toi qu’une connotation « thune et célébrité » ? Moi je parlais d’ambition purement artistique… Un projet ambitieux artistiquement est d’ailleurs souvent l’opposé d’un projet commercial… Dommage que cette notion semble t’échapper et que tu ne la prennes apparemment pas en compte pour la suite de tes projets…)

13. Mais revenons à Black Beast. Certains webzines français l’ont couvert d’éloges. On vous a même comparé à Children Of Bodom, Immortal ou encore Dissection. Que penses-tu de ces comparaisons? Les trouves-tu justes ?

B : je ne suis pas forcément le mieux placé pour le dire car en tant que membre du groupe je ne suis pas sur d’avoir le recul nécessaire pour dire à qui nous ressemblons ou pas. A part Children que je n’aime pas trop, je trouve les comparaisons assez flatteuses ! J’aime beaucoup Dissection et Immortal nous a forcément influencé aussi à un moment. Après chacun entend les choses à sa manière, mais inconsciemment, l’écoute de ces groupes a forcément eut un effet sur notre identité sonore. Les groupes qui m’ont personnellement le plus marqué musicalement sont Metallica, Slayer, Carcass et Morbid Angel.

14. Très sincèrement à l’écoute de Black Beast je ne retrouve à aucun moment les influences que tu viens de citer. Tu es pourtant en grande partie acteur des compositions de Garwall non ? Encore plus sincèrement ta musique me fait plutôt fortement penser à du ressassé de Dark Tranquility académique. Mais je conçois qu’il soit moins glorificateur de citer ce groupe maintenant ringard en influence directe. Il devient assez fréquent que les groupes n'assument pas des influences relativement récentes et ressortent toujours les vieux groupes, ne laissant ainsi pas forcément augurer de la plus attrayante des originalités, pour se garantir une "true" crédibilité / authenticité genre "J'écoute du métôôl depuis mon plus jeune âge c'était mieux avant quand y avait pas tous ces newbies". Ne sortirais-tu pas ces influences classiques pour brouiller les pistes ?

B : Sur ce premier disque je n’ai pas tant participé que ça à la compo si tu regarde bien, un morceau et quelques riffs par ci par la. Je reconnais avoir pas mal écouté Dark Tranquility il y a pas mal d’années et cela m’a peut être fait jouer certains riffs d’une manière similaire, et c’est vrai que l’on nous a déjà comparé à ce que faisait ce groupe à ses débuts, pourquoi pas, je ne vois pas en quoi ils sont ringards d’ailleurs ? C’est vraiment le genre de chose dont je me fous royalement, j’écoute du metal depuis une bonne douzaine d’année maintenant et je n’éprouve absolument pas le besoin de me justifier sur ce sujet en citant des noms de groupes cultes…Il y a même des albums de Cradle que j’aime bien ! Pour revenir a Metallica, Slayer etc., ces groupes m’ont simplement marqué plus que d’autres et m’ont donné envie de jouer ce style de musique, maintenant cela ne veut pas dire que je vais forcement jouer une repompe de ces groupes là. Je suppose que néanmoins pour certains aspects de mon jeu de guitare ou de ma manière de chanter, j’ai été influencé par tous ces groupes.

15. Je te remercie d’avoir répondu à toutes les questions.

B : Tout le plaisir est pour moi.
HAIL SATAN / DEATH TO THE FUKKING KUNTS.