ISIS - The Red Sea - 1999 ( Second Nature )

Tracklisting:

1 - charmicarmicarmicat shines to earth
2 – the minus times
3 – red sea

demo
4 – smiles and handshakes
5 – catalyst
6 – ochre
7 – line across eyes

11/20

Après la très bonne première impression laissée par The Mosquito Control, ISIS revient, avec un line-up légèrement modifié, présenter trois nouveaux titres et accessoirement rééditer sa démo sur la version CD de ce disque.
L’étrange Charmicarmicarmicat Shines to Earth qui débute ce nouvel opus révèle une nouvelle facette du groupe, amatrice des Melvins et autres expérimentations sonores et dronesques. Brutal, grave, lourd et sans batterie. La voix de Turner se fait plus caverneuse sur ce titre.
The Minus Times et Red Sea nous ramènent là où The Mosquito Control nous avait laissé. Pas tellement de nouveauté mais la démonstration d’une maîtrise évidente sur la puissance rythmique et l’art de créer des ambiances glauques relativement subtiles. On sent le groupe de Boston amateur de sonorités post rock même si elles se font encore plus timides. L’heure est ici davantage à l’utilisation de samples et de sonorités industrielles se liant à une musique très organique.
Des marais poisseux, on passe à une mer sombre et agitée qui sait se faire plus douce à l’occasion. La capacité d’ISIS à définir l’ambiance de ses disques se confirme, montrant là l’intelligence d’un groupe qui considère qu’un album, voir même comme c’est le cas ici, n’est pas qu’une simple compilation de titres enchaînés les uns à la suite des autres. Un peu d’ambition artistique, c’est plus qu’appréciable. Même si je ne peux m’empêcher de penser que ce Red Sea est un poil inférieur à The Mosquito Control. Et d’y trouver une durée de vie plus limitée.
Comme toujours, l’artwork est réussi.