HYBERNOID - The Last Day Begins - 1994 ( Displeased )

Track List :

1. Revery
2. Reality Wave
3. World Of Ruin
4. Ash In The Sky
5. Permafrost
6. Life Fade
7. Akeldama
8. Skin
9. Mind Liberty

14/20

Voila un groupe qui a raté sa carrière. Catalogué dans la scène extrême à cause d'une voix masculine DM en plus d'une féminine éraillée (ou normale), ce groupe était assez particulier, puisant ses sources aussi bien dans le punk que dans la cold wave (Joy Division) pour certaines mélodies et rythmes, dans le doom pour son coté oppressant et aussi le death pour le son de gratte. Original donc, ce premier album est basé sur les guitares, contrairement aux albums suivants. Les titres sont plutôt mid tempo, voir lents, et surtout atmosphériques. Chacun d'eux a son moment de calme, son chorus aérien, divers petits éléments mixés en arrière. Point de doom ou de brutal, le groupe privilégie les mélodies mémorisables et mélancoliques. Mais attention, ces adjectifs sont maintenant employés dans un nouveau sens. Je vous rappelle que la sortie date de 94 donc point de plan trendy ou pompeux à la Lacuna Coil and co.

L'esprit se rapproche assez de la cold wave des 80's avec 2 guitares, aux son grind, et ces deux voix qui s'entremêlent parfois ajoutant à l'ambiance propre à ce cd. Un coté paisible se dégage de l'album avec un titre comme "Ash in The Sky" par exemple. L'apport de synthé, très discret augmente la profondeur de "Permafrost" et permet au refrain punkisant de mieux se distinguer avant de retomber dans ce riff dense, aérien...Sur "Life Fade" et son intro, c'est clair c'est du Joy Division assez triste...dommage que le riff suivant soit moins réussi...enfin c'est un des seuls points faibles de ce disque. Les titres se distinguent peu sur la première partie...sans doute en raison du style très personnelle du groupe..quoique, comme je l'ai dit plus haut, chacun d'entre eux à son plus. A partir de "Akeldama", le tempo accélèrent et le groupe se fait plus inquiétant avec plus ou moins de succès...cela retombe ensuite sur une espèce de ballade lancinante bien triste, "tapissées" de divers larsen. Enfin, sur le dernier titre le groupe montre son coté agressif.

Avec dans les 3000 copies vendues et face à pas mal de galères, le groupe s'est réduit à un noyau dur de 2 personnes s'orientant résolument vers la musique synthétique. Vous trouverez plus de détail en surfant un peu. Les sorties ayant toutes été confidentielles je ne saurais vous dire comment ils sonnent maintenant !!!

Le groupe a sans doute malheureusement souffert de son coté incatalogable, prouvant une fois de plus que les gens aiment être rassurés, confortés et surtout, par dessus tout n'aiment pas sortir des sentiers battus...tant pis pour eux...tant mieux pour la poignée de ceux qui ont répondu présents à la sortie de cet album !!! dommage pour Hybernoid !!!