FUNEBRARUM - Beneath the Columns of Abandoned Gods - 2000 ( Necroharmonic Productions )

Tracklisting:
1 - Tombs Of Sleeping Darkness
2 - Adoration Of Abscessed Cadavers
3 - Miasma Of Pestilence
4 - Dormant Hallucinations
5 - Depths Of Misery

14/20

Crée par Nick Orlando (guit/Evoken), Dave Wagner, Daryl Kahan (tous deux de Abazagorath), Funebrarum est le fruit de l'amour du death old school tel que pratiqué fin 80's début 90's. Affinons même en localisant tout ça en Europe du nord (Suède et Finlande).

Voici un petit extrait d'intie qui met les pendules à l'heure sur le style de ce groupe:
"Funebrarum started up in August of 1999, with me and my friend Daryl wanting to start up a death metal band that sounded like all the old-school Swedish/Finnish death metal bands of the '88-'92 era that we totally hail. We're just tired of all the endless moshcore/rap & Cannibal Corpse wannabe stuff that comes out these days. . . We wanted to form a real skull-crushing death metal band devoid of any weak trends or fads."

Et vlan, c’est clair, c’est précis…voici donc leur leur premier lp « Beneath The Columns Of Abandoned Gods » sorti chez Necroharmonic Productions. C'est en fait la version remasterisée et remixée du premier lp auto produit de 2000 « Tomb Of Sleeping Darkness ».

Le groupe est donc dans un gros délire old school...On se retrouve, en partie, projeté dans ces pays à l'époque en question...un son de grattes swedish (grace à moult disto). Une prod un peu crade mais puissante. Quant au compos...que dire...de bons vieux riffs en tremolo égrainant les douces mélodies suédoise (ironie)...des blasts qui sonnent vraiment rageux....de gros passages doomy à la finlandaise...mais plus important, ce disque est un petit monument d'attitude !

Décernons au passage une petite mention spéciale au vocaliste dont la voix sonne bien brutale (bien plus que des growls immondes) et morbide, cela ajoute au coté brutal dans ta face et à l’ambiance dégagée par ce groupe ! Je trouve ça bien plus diversifié et donc intéressant à suivre qu’un groupe qui blaste de a à z comme il y a en tant. Les contrastes de vitesses et de feeling permette de rendre les choses plus dynamiques et plus simplement : les parties lentes et lourds sonnent plus lent et lourd et les parties à blast plus violente !

Bon, vous pourrez reprocher l'approche en soit....après tout, tout a été dit, cette époque est révolue et autant réécouter les grands albums !!! Bon...c'est un point de vue compréhensible...Je l'ai moi même pensé un bout de temps et j'ai laissé traîner l'album sur une étagère. Mais depuis je l'ai ré écouté et j'accroche bien...c'est direct, bien énervé...il se dégage
un bon vieux feeling « skull crushing » death metal tout en n’étant pas un complet rip off.