DISRUPT - Unrest - 1994 ( Relapse )

Tracklisting:
1. Domestic Prison
2. Mass Graves
3. Complaint
4. Life's A Life
5. Pay For.....
6. Unrest
7. Reality Distortion
8. Down My Throat
9. Tortured In Entirety
10. Religion Is A Fraud
11. We Stand Corrected
12. Faction Disaster
13. Human Garbage
14. Without Sincerity
15. Neglected
16. Same Old Shit
17. For What?
18. Squandered
19. Mindlock
20. Green To Grey
21. Critics
22. Dog Eat Dog
23. Deprived
24. Give It Back
25. Victims Of Tradition
26. Exorbitant Prices Must Diminish
27. Smash Divisions
28. Lack Of Intelligence
29. No Values
30. Solidarity

16/20

Aprés un 7'' et un split, ce groupe de pur crust a enfin sorti son album, malheureusement seul et unique, car ils ont splitté depuis. Comment expliquer leur style autrement qu'avec le mot crust ? C'est du punk survitaminé, "grindcorisé" avec deux voix presque grind, une criée à la punk et l'autre plus forcée dans les graves le tout sans effet et avec de l’attitude. Elles sonnent naturelles : on n’atteint pas les extrêmes du gore grind. Ce groupe pourrais être classé grind (pas goregrind mais grind à la Napalm Death ou Extreme Noise Terror), tant par le style que par les scènes très proches mais ils doivent plus au punk qu'au death ça c'est clair...en fait ils ne doivent rien au death : c’est du pur crust. On parle donc du grind originel né en Angleterre d’un dégoût de la recup du punk et d’une grosse contestation dans les villes industrielles en déclin. Nos amis ont américains et abordent tous les thèmes possibles et imaginables : sexisme, religion, expérimentation animale, inflation galopante, exploitation des travailleurs du tiers monde, libéralisme à outrance, bavure policière (Rodney King), égocentrisme, environnement, mac donald (mac cancer), les mangeurs de viande, mauvais traitements etc etc. Après c’est sur on n’est pas obligé d’adhérer car certains trucs peuvent faire sourire car au final parfois assez politiquement correct ; quoique le groupe est quand même bien radical. Enfin bon de toute façon pas besoin d’être dans ce délire pour apprécier la musique qui dépote vraiment sec. On est proche de Extreme Noise Terror en fait mais en plus varié, et c’est un bon point : les morceaux sont courts, percutants, bien violents avec des paroles ultra engagés (cf titres). Leurs riffs punk savent emprunter la lourdeur du grind et sa propension à l'accélération.

Le groupe est donc basique, certes mais très sauvage et énergique sans doute parce qu’il y a quelques choses derrière la musique. Vous vous en doutez, mais si vous cherchez de la variété entre les titres passez votre route. A noter la présence d'une voix féminine sur certains titres mais rassurez-vous, la donzelle déchire tout sur son passage (elle a vraiment la haine), notamment sur l'excellent "Life's a life". La production n'est pas top mais parfaitement adaptée au style et reste plus que correct : ça dépote. En fait, une prod super clean aurait en fait nuit à la musique et à son impact.

A noter que les derniers morceaux sont des bonus issus du ep "Deprived". Bon c'est assez linéaire mais pourquoi écoutez un cd à partir du titre 1. Si l'envie de Disrupt vous prend, mettez le sur la platine et partez de n'importe quel morceau...Ce genre de groupe me manque...Je recommande hautement cette pièce maîtresse du crust à tous les fans de hardcore punk et de grind....Un classique et à juste titre !!!!