DISMEMBER - Massive Killing Capacity - 1995 ( Nuclear Blast )

Tracklisting:
1.I Saw Them Die
2.Massive Killing Capacity
3.On Frozen Fields
4.Crime Divine
5.To The Bone
6.Wardead
7.Hallucigenia
8.Collection By Blood
9.Casket Garden
10.Nenia
11.Life -Another Shape Of Sorrow

11/20

Sortie de Massive Killing Capacity et on arrive au cap souvent difficile à passer du 3ème album. Certains s'embourbent dans leur style pour ne plus jamais en sortir par la suite et tourner en rond jusqu'à ce que plus personne ne sache qu'ils existent, d'autres changent radicalement de direction et perdent l'estime de leurs premiers fans, tout du moins les plus radicaux. Pour exemple flagrant et pour ne citer qu'eux, Entombed qui fait du 180° avec Wolverine Blues. Donc beaucoup tendent le dos, moi le premier. Bon, une fois le titre et la pochette (digne d'un Bolt Thrower) annoncées, les fans sont déjà à moitié rassurés. A l'écoute du premier morceaux, une chose est toute fois evidente : Dismember est en perte de vitesse. Et cela se confirmera à travers le reste du CD. Toujours des riffs 100% Dismember, certes, mais je ne sais pas si le succés de "Dreaming In Red" le fameux titre phare mélo de "Indecent & Obscene"y est pour quelque chose, en tout les cas nos gaillards s'acharnent à nous faire des compo dans la même veine, à savoir très mélodiques, assez lents, mais l'inspiration n'y est pas cette fois. La prod est très soignée, trop en fait. Estby a un meilleur son de batterie, l'erreur sur Indecent & Obscene n'est pas répétée. Mais l'ensemble manque de basse et de puissance. Quelques rares accèlèrations (Wardead), trop rare. Blomqvist est moins inspiré dans ses solos, Kärki perd un peu de sa rage.
Attention, cet album n'est pas mauvais, c'est toujours du bon Death, mais Dismember nous a tellement habitué au fantastique qu'on devient très exigents, et on s'attend à mieux.