Diocletian / Weregoat - Disciples Of War split ep - 2013 (Dark Descent)

Track listing :
Diocletian : 3 titres
Weregoat :3 titres

--




Allez on attaque dans le vif du sujet: Weregoat 0.5/ Diocletian 0

Je n’irais pas par quatre chemin. D’un coté on a Witchrist en déclin, se la jouant trop facile (gros son, gros riffs)...V Kusabs quittant le navire Diocletian qui semble meubler en ré-enregistrant des vieux titres. Autant je peux comprendre qu’on exhume des titres de la démo ou encore des splits épuisés mais là il nous refont un titre de Decimator. Decimator !!! Superbe ep, à la production adéquate...ma 1ere claque Diocletian...Ce ne sont pas les légères modifications qu’ils ont apportées au titre qui justifie la chose. Bref ç’est l’excellent titre «traitor’s gallow» sorti sur la compil du label blastbeat murder qui me tenait accroché au rideau...et m’a poussé à acquérir ce split ne contenant qu’un seul nouveau titre.

De l’autre coté, on a Weregoat, groupe au sympathique 1er album façon war metal rustique et blasphemy-que plein de conviction...qui trône quelque part sur une étagère chez moi...pas désagréable mais pas non plus assez motivant pour prendre la plume.

En regardant le line up coté Diocletian, je vois V.Kusabs au son...et à la gratte/voix. Le gars est pourtant parti en étant assez direct sur certains de ses anciens collègues. Heureusement, nos amis néo-zélandais prennent soin de nous rappeler que le line up de Diocletian ne contient plus V.Kusabs. En consultant toujours le livret, je me rends compte que le nouveau titre, «War Messiah», date des sessions de «war of all...» soit septembre 2009. Tout comme la prise des 2 autres titres ce qui explique le son 100% issu de «war of all...». Que dire de ce nouveau mais déjà vieux titre ? Et bien pas grand chose, un peu un ton en dessous de «war of all...», mais dans la droite lignée. Soyons clair, je me sens floué et je reste inquiet pour la suite de Diocletian...

Weregoat lui se montre plus convaincant que sur son 1er release, sympa, pas mal mais très convenu. Tout aussi convenu, me direz-vous, sont ces 3 titres mais bon l’esprit est là, la lourdeur aussi. C’est probablement subjectif, ça l’est toujours, mais Weregoat, qui ne cache pas du tout ses influences, arrive à pondre des titres crédibles et possédés d’un certain esprit. Ce n’est pas si mal. Et quand bien même c’est parfois bassement et bêtement lourdingue et primaire...c’est souvent agréable. Il y a même parfois un petit coté jubilatoire. Le son produit par V.Kusabs, dévoué au metal de la mort, n’est pas pour rien dans l’effet produit. J’ajouterais que la fin de «War of apocalyptic agression» (je vous avais dit que c'était pas original) me fait penser à Bestial Warlust («aaarrrgg goooodddzzz»). Et c’est un compliment, Bestial Warlust étant une ode teigneuse à la haine primitive...

Donc, attendant moins Weregoat que Diocletian, j’ai été pris par surprise...mais je reconnais que ce split reste dispensable et je comprendrais que vous passiez votre chemin.