Desecresy - The Doom Skeptron - 2012 (Xtreem Records)

Track listing :
8 titres

--


Rappelons en préambule que je suis friand de death Finlandais, à tel point, pour ceux qui ont la mémoire courte que je me suis fendu d’un «dossier» death finlandais (old school of corpse) il y a un petit bout de temps. Le revival death old school ne frappant pas que le death suédois, le death Finlandais voit de jeunes afficionados se prendre d’affection pour cette patte. Propension à la lourdeur, aux chorus cryptiques, aux mélodies typiques, morbidement suédoises mais plus aériennes, la Finlande a clairement eu son style et sa scène pendant de l'âge d’or du death metal.

Desecresy, dont la demo, sauf erreur de ma part est chroniquée par ailleurs dans nos pages, et pondant ici son 2eme album est la créature de Tommi Grönqvist qui tient tous les instruments. Sans être avare de riffs, la simplicité est de mise et les tempos rarement rapides. Par essence, les chorus de quelques notes typiquement finlandaises constituent les moments de bravoure de cet album reposant sur une ambiance froide et lourde. La prod épaisse, me rappelant marginalement un Encabulos en plus grave, sied bien au propos. Agréable à mes oreilles, je le rappelle déjà converties au style, cet album a pas mal tourné chez moi mais soyons honnête, je ne pourrais le qualifier d’autre chose que sympatoche...ce qui n’est pas si mal déjà. Pour enfoncer le clou de l'intégrité «journalistique» en général lors des écoutes, je faisais autre chose en même temps. Et ce pour plusieurs raisons: déjà par définition on est pas dans le cérébral, ensuite on est en terrain bien connu, et l’album n’a pas assez de passages mémorables pour éviter un effet rentre dans une oreille et ressort par l’autre....un peu comme presque tout chez Extreem music d’ailleurs.

Fatalement donc, le disque s’adresse aux fans du style, à ceux de Bolt Thrower post «IVth Crusade» inclus ou de death mid tempo lourd. Si vous ne connaissez pas la scène Finlandaise, je vous conseillerais plutôt de vous plonger dans notre dossier sur le style et de ne pas faire de Desecresy, certes loin d’être mauvais, votre point d’entrée là dedans. Et pour parachever mon honneteté, j'ajouterais que malgré le coté sympatoche, jeter une oreille sur leur 1er release ne me motive pas plus que ça.