DEICIDE - Once Upon The Cross - 1995 ( Roadrunner )

Tracklisting:
1. Once Upon the Cross
2. Christ Denied
3. When Satan Rules His World
4. Kill the Christian
5. Trick or Betrayed
6. They Are The Children Of The Underworld
7. Behind The Light Thou Shall Rise
8. To Be Dead
9. Confessional Rape

14/20

C'est plutôt cool d'écrire des reviews...ça m'a permis de réécouter tout Deicide ce week end pour pondre un truc potable. J'ai donc disséqué leur troisième album. Très attendu par la presse et par les fans because of la publicité et les interviews ravageuses (tant elles sont comiques IMO) de Benton .

OUTC est beaucoup moins sauvage et dévastateur que son prédécesseur. Quand on écoute un titre de Legion pour la première fois on est généralement sur le cul et on le réécoute tout de suite parce qu'on a pas trop compris ce qui s'était passé. Sur Once upon les choses sont plus facile d'accès...Benton nous avait prévenu, il voulait quelque chose de plus catchy, de plus compréhensible que Legion et c'est effectivement le cas. Les structures des titres sont rock : couplet refrain.. avec de temps en temps une accélération soutenue par une batterie parfois poussive. Attention Asheim est un batteur redoutable, et probablement le pilier de Deicide, mais sur ce cd il est moins présent, moins créatif que sur Legion où il se lâchait vraiment à l’instar du reste du groupe.

Concernant les riffs, force est de constater qu'ils sont moins diversifiés...fini les doubles stop, les plans saccadés...Il n'y a plus que 2 ou 3 phrasés différents ce qui à force fini par perdre l'attention (les 2 derniers titres ne me laissent toujours aucun souvenir).

La production est meilleure dans le sens où le son a plus de basse...par contre on discerne moins bien la basse de Benton et la double grosse caisse de Asheim (2 éléments qu'on entendait super bien sur Legion). En fait ce cd a le gros son; cependant c'est assez linéaire et certains passages (comme l’excellent break sur "when satan rules this world") perdent en puissance...typiquement ce sont les passages où tous les instruments plaquent des accord en même temps. C'est un peu dommage mais bon...

La voix est toujours aussi bonne et les lignes de chant toujours bien trouvées...en faitc'est simple, elles sont plaquées sur les grattes... Les lyrics, quant à eux, sont toujours souvent ridicules, pourtant il y a parfois de la bonne métaphore mais globalement je me dis qu'on a de la chance d'être français...

Pour autant j'aime beaucoup ce cd que je trouve "in your face" avec de gros refrains, des blasts bien placés et des lignes vocales toujours aussi bien trouvées. A noter que le groupe a laissé tomber les voix hurlées. J'adore les refrains à la "Behind the light thou shall rise". "When Satan rules this world" est un classique avec son break de derrière les fagots. Ajoutez à cela "Once Upon the cross", "children of the underworld", "trick or betrayed" et "kill the christian". Il est par contre clair que ce n'est pas un coup de force comme Legion...mais je pense que rare sont les groupes à pouvoir signer 2 bons albums. Je trouve qu’on sent encore la motivation du groupe pour faire du bruit. Mais avec cet album, j’ai attendu Deicide au tournant, flairant le coté fainéant de nos fumeurs invétérés floridiens.. Ca n’a pas manqué puisqu’ils se sont d'ailleurs essoufflé (trop de fumette lol) sur "Serpents of the light" et ce à force d'appliquer la même recette pour faire un titre...

Un dernier mot sur la durée des cd de Deicide...je pense qu'elle est parfaite sinon ça deviendrait chiant...même Benton le reconnaît...mieux vaut une demi-heure assez efficace (avec quand même 2 titres de remplissages) que une heure médiocre...