CORRUPTED - Paso Inferior - 1997( Frigidity Discos )

Track Listing :

1.tbd
2.tbd Years

16/20

Doom pour sur, Corrupted écrase lourdement et lentement des accords qui sont tragiques mais qui n'ont rien de gothiques. En émane une résignation et une sorte de désespoir, presque urbain. Les larsens (ou feedbacks) discrets, faisant office de tapis derrière les gros accords de la poignée de riffs simplistes utilisés sur l'unique titre de cet album, contribuent au coté monolithique de la chose. Ils apportent une sorte de touche drone. Les subtiles modulations des dits larsens permettent de créer des momentum, des effets de montée, alors même que le riff de gratte ne change pas. Les vocaux, hirsutes et un peu death sur les bords sont aussi variés que le reste : monotone. Bref la recette est simple et elle prend ici parfaitement, Corrupted dégageant clairement une aura, une puissance. Assez paradoxalement, malgré la lourdeur inexorable des riffs, le style est finalement assez ambiant quand on y pense, plus basé sur l'atmosphère. L'objectif est clair, vous serez hypnotisé et accablé.

J'ai du mal à comprendre l'étiquette sludge. Si on se réfère à des trucs comme Eyehatedgod ou Grief, Corrupted ne sent pas les narcotiques, les larsens intempestifs et les vocaux vomitifs. L'étiquette est sans doute du au fait que Corrupted pratique un style doom mais pas vraiment metal ou traditionnel dégageant un certain pessimisme. Sludge funeral doom ? On s'en fout ! Pourquoi pas une certaine affiliation avec le « Dismal » de Grief (plus death dans l'esprit).

A noter un re release en LP qui est un ré-enregistrement afin de rentrer en durée sur un vinyl donc 10 minutes de moins et disparitions de vocaux masculins sur le 2eme titre. A savoir en effet que la première partie est ce que j'ai décrit ci-dessus, la seconde est ambiant, sur un drone d'instruments à cordes dans les basses, traversés de sons, pas joyeux, réussi. La BO parfaite d'un film noir et blanc déroulant des paysages urbain en ruine, sans forme de vie.un peu comme le 1er titre en fait.post apocalyptique. Ce délire sera repris sur le 2nd album, un titre écrasant de 50 minutes et un autre ambiant d'à peu prés la même durée.

Probablement un de leur releases les moins diversifiés, moins narratif mais diablement efficace...après quand je dis diversifié ça reste monolithique mais parfois Corrupted utilise des guitares au son presque clair, des chuchotements, des tempos chouille plus rapides, voir un certain groove mais aussi une approche parfois plus drone. Funeral doom shoegaze sludge ? On s'en fout définitivement ! Je n'ai pas eu l'occasion de jeter une oreille sur les multiples split du groupe mais les full length sont tous solides (quoique « el mundo frio », très basé sur des guitares en son clair m'a paru bien longuet pour être sincère).