Witchrist - curse of annihilation - 2009 (demo compil: Crush Until Madness)

Tracklisting:
1. Catharsis of damnation
2. Beheaded ouroboros
3. Arcanum to death
4. Om kalika-yei namaha
5. Devour the flesh
6. Judgement and torment
7. deathbitch

14/20

Bon il va être temps pour moi de me lancer dans la construction d'un autel à la gloire des néo- zélandais de Diocletian/Vassafor. Witchrist, leur 3eme créature finit de parachever, la bière aidant, ma fascination morbide pour le petit univers death black sulfureux de nos amis. Ce cd est la compilation de 2 démos, dont une unreleased (waou)...le tout réenregistré avec un son toujours dans une optique chaotique mais plus puissant. Le titre « black spires down » devient « devour the flesh », « corpse of the divine one » devient « judgement and torment » et "black sepulchure" deviant "deathbitch", sans autres modifications notable en dehors des éléments déjà mentionnés.

Au programme, un death metal épais, barbare et blackisant confinant parfois au war metal, Witchrist ne fait pas dans la dentelle, ni dans l'originalité. Simple et percutant, je ne sais pas pourquoi mais les néo-zélandais touche une fois de plus ma corde sensible avec un style mixant death et war metal...avec une voix qui n'est pas sans rappeler Morbosidad (musicalement parfois aussi)...en plus de celle qui beugle brutalement presque brutal death. Répétitif évidement, pour peu que leur violence vous séduise, je finis par être hypnotisé et abruti par le style chaotique de nos amis. Parties lentes parfois martiales, parties rapides typiquement grind satanique. Plus efficace et percutant qu'un Archoat, que j'ai toujours trouvé mou du gland. Sorte de Conqueror plus épais, plus death metal, avec parties lourdingues...l'esprit du culte Blasphemy de « blood upon the altar » plane évidement sur ce release. Witchrist a les balloches bien placées même si on regrette les soli déjantés sans queue ni tête.

Bon mais quel est le but de tout ceci ? Pourquoi un 3eme groupe ? Vassafor est certes à part, mais Diocletian plus proche tout en étant chouille différent. Pourquoi ne pas fusionner les 2 ? Les voix du Doom Cult sont impénétrables mes frères. Enfin bon, si à chaque fois que nos amis échangent leurs instruments entre eux ça donne des trucs comme ça, ça me va. Quand j'écoute « Deathbitch » ou « Judgement and torment » j'ai juste envie d'enquiller les bières en gueulant comme un con...après les 3 premiers titres manquent de temps en temps un peu de jus (« arcanum to death » traine sa partie lente un peu trop longtemps) comparés à la fin du cd. Un vrai album, intitulé « beheaded ouroboros », sous très très peu de temps (aout /sept 2010) chez Invictus prod.