VASSAFOR - s/t (ep) - 2007 (Asphyxiate recordings)

Tracklisting:
1. Black Winds Victoryant
2. Vassafor
3. Dreadnaugth
4. Black Funeral (cover Mercyful Fate)

14 / 20

Tout enthousiasmé par les excellents Diocletian et leur ep Decimator, je me suis précipité sur Vassafor (je me refuse ici à tout jeux de mots que je laisse à la presse à scandale du metal). Autre pan de Diocletian, le groupe est moins axé war metal. Pour être plus précis, Vassafor n'est pas le groupe le plus catégorisable.

Mélangeant death, black (notamment à la bathory) et doom, il dégage surtout une ambiance puissante et agressive ou sinistre. On trouve fatalement des cotés commun à Diocletian (surtout le Diocletian du ep decimator) tant au niveau du son, d'un coté vicelard/féroce, que sur certaines parties lentes (de bons plans binaires qui pètent la gueule sur Decimator). Pour autant, Vassafor reste plus varié et déploie des titres beaucoup plus longs (36 minutes pour 3 titres). Ne rechignant pas à la lourdeur, Vassafor s'égare malheureusement dans cette voie au long d'un "Dreadnougth", bien trop long et moins captivant que ses 2 prédécesseurs. Le riff est certes sympathique, mais 9 minutes point trop n'en faut. Dommage, on n'était pas loin d'un très bon truc (encore que la reprise de Mercyful Fate... bof je n'aime pas ce groupe). La précision des musiciens, sans donner un coté mécanique, consolide la fluidité des compositions. Compositions qui ne confondent pas variété et pléthores de riffs sans queues ni tête. C'est accessible et bien senti tout en maintenant le niveau de pression à un seuil important. Le groupe se paie le luxe d'être accrocheur (un peu avant les 10 minutes de "Vassafor", c'est-y pas bien amené ma bonne dame ! On a t-y pas envie de lâcher son cabas de poireaux pour brandir le poing et tout casser pendant le blast qui suit !). Je ne hurle pas non plus au génie, le second titre, certes bon, faisant parfois appel à des riffs qui auraient mérité d'être meilleurs.

Bref un vrai groupe qui dégage un truc, dont je redoute quand même une redondance avec Diocletian (dont le 1er album est sorti il y a peu), et que je suivrai avec plaisir. Pas souvent qu'on voit un groupe manier différents styles avec aisance au service d'un esprit. Gros potentiel...