THORNAFIRE - Exacerbated gnostic manifestation - 2007 (Ibex moon)

Tracklisting:
1. Curse of The Supreme
2. Eve's Flesh Delirium
3. Offering And Desecration of Mosheh
4. Clergy's Betray
5. Mata Que Dios Perdona
6. From Dominated To Dominators
7. Deification of The Four Fallacies
8. From Punishment To Advent
9. Fertility Initiation
10. Deflagracion

11/20

L'amérique du Sud regorge vraiment de groupes et s'avére une scene plus qu'interessante. Pour le coup j'étais plus familier des vieilleries de la région ou des groupes récents dits old school que des groupes officiant dans un style disons plus moderne. Les Chiliens de Thornafire se pose loin des clichés cuir et metal 80's. On a tout simplement là du gros death de stature internationale. Le groupe est tres pro, l'execution nickel, le son épais et clair, la double cliquette à mort, moults riffs pour constituer des titres assez longs avec rebondissements. Le groupe construit des titres pas uniquement basé sur la violence, loin de là. Ca « mélodise » aussi dans un style plutot sombre, notament lors de break lents. Le vocaliste est puissant et rageur, dans un style Impetuous Rage. Bref moins chiant que le dernier Morbid Angel, moins linéraire que Krisiun, Thornafire maitrise gravement sa copie. Le groupe mixe Incantation, Immolation et Morbid angel (waou original les gars) de manière bien carré avec quelques passages plus progressifs. Toute cette experience s'explique par un certain nombres d'années de pratique notament chez Dominus Xul (dont l'autre partie est allé fondé Melektaus dans un autre style). Bref, Thornafire, tout en restant musical, sait délivrer une impression de puissance.

...une impression seulement et c'est là hic, car vous aviez senti qu'il y en avait un. Thornafire est trop pro, trop beau. Ca enchaine ce qu'il faut quand il faut, le groupe délivre le tout sans aucune aspérité avec un son trop propre et ça manque d'ame. Pour le coup leur ep « Mortus tenebrae surrectus », meme si dans la droite lignée étant plus court et legerement moins lisse vaut plus le coup. Encore que là, en me le remettant dans les oreilles je ne vois pas grandes différences à part moins de titres de 5 minutes (le standard de exacerbated).

Voilà une review mi figue mi raisin mais un supplément d'ame n'aurait pas été du luxe. En tout cas la maitrise est là et le groupe joue largement dans la cours des grands et ne devrait pas tarder à délivrer un autre album celui ci ayant été enregistré en 2004/2005. Mais la cour des grands est-elle si bien que ça ?