THE MOON LAY HIDDEN BENEATH A CLOUD - Rest on your Arms Reversed - 1999 ( Arthur Round Table )

13/20

Une bonne idée pour les fans puisque ce cd réuni les 7”, 10” et participations à diverses compils. Cela évite de courir après les éditions limitées à grand coup de $. La track list m’a un peu déstabilisée dans la mesure ou les titres sont mélangés. Bon l’unité de style de TMLHBAC fait que ce n’est pas choquant même si on passe par toutes les inspirations du groupe. Je préfère séparer la chro par release :

- Yndalongg : le plus médiéval du tas, j’aime beaucoup les lignes de chants de Alzbeth sur le premier titre. La musique est réussi à ceci près qu’à mon avis un son disgracieux mixé trop en avant saccage un peu tout ; c’est le danger d’une telle approche minimaliste (morceaux basé sur un ou deux « riffs »). Le second est basé, comme le premier, sur une musique comme seul The Moon peut en pondre, un petit morceau bizarre et déstabilisant plein de personnalité. Ce 7’’ s’achève sur un long titre ambiant à base de sons d’instruments à cordes faisant un peu Ravi Shankar bloqué sur un plan se limitant aux notes les plus basses.
- Kostnice : Le premier titre est du pur TMLHBAC plein d’emphase, avec un coté grandiose plus qu’accentué par les parties de voix de Alzbeth ; du grand The Moon. Suit un petit intermède vocal puis un long morceaux ambiant.
- Madhr : Assez médiéval, ce 2 titres est dispensable. La partie vocale du premier titre ressemble beaucoup à celle du titre déjà répété deux fois sur « A New Soldier… ». Le second titre est sympa mais sans plus. Au prix du vinyl limité j’eu été dégoûté si je l’avais choper. En ce sens, l’idée de réunir tout ça sur un cd est pas mal.
- Picture : 2 titres, un pour Albin, un pour Alzbeth. Celui de Albin est du Blutharsch ni plus ni moins. Annonciateur de ce groupe, il est basé sur cris de foules enflammés, discours et sample froid. Je ne suis pas fan. Le second titre est entièrement basé sur la voix d’Alzbeth et est réussi avec ce petit coté liturgique à la sauce TMLHBAC.
- 4 titres issues de compil : Franchement je ne les trouve pas transcendant. Presque tous martiaux (tendance glauque sur le 1 ou joyeuse sur le 11), il m’horripile soit par les samples assez spéciaux, soit parce qu’Alzbeth en fait un peu trop….dommage…

Je passerais sur le titre 7 basé sur un unique ligne vocale très horripilante. Bon, en écoutant ce disque on est confronté au problème de la productivité de pas mal de groupes quelques soit leurs styles qui se répandent en 7’’, split et autres compils. Bref, toutes leurs prod sortent et cela n’est pas forcément pour les servir car qui peut se targuer de n’écrire que de bonds morceaux. Au final, je conseille ce release aux fan car il contient de bons morceaux mais j’ai quand même été un peu déçu. Les 2 albums majeurs du groupes restant « The Smell Of Blood…» et « Amara Tanta Tyri ».