SIEGE - Drop dead - 1984

Tracklisting:
1. Drop Dead
2. Conform
3. Life Of Hate
4. Starvation
5. Armageddon
6. Walls
7. Sad But True
8. Cold War
9. Grim Reaper

18/20

Quel est donc le groupe qui a inspiré Napalm Death sur leur débuts (sore throat et pas mal d'autres) ? Un regard à la track list des Peel Session permet de voir des titres repris d'un certain Siege. De 1983 à 1985 ce groupe de Boston, loin de la scene locale (gang green etc) a produit une démo 6 titres en février 1984 et 3 titres en octobre 1984 pour une compil de hardcore (sortie par Pushead en 1985, les titres 6 à 8 de Drop Dead). Le groupe a splitté peu après un 1er show programmé à New York auquel le chanteur ne s'est pas présenté.

Le groupe bien que n'ayant produit que 9 titres et moins de 20 minutes de musique (!!!) n'en a pas moins eu une grande influence. Les titres confinant au blitz, avec des parties rapides style déflagration dans ta tronche, parfois quelques shrieks, font plus qu'augurer de ce style qu'on appelle le grindcore. Le vocaliste est excellent, éraillé, gueulard et puissant, il tient aussi le saxo lors d'un dernier titre un peu expérimental dont on peut dire, allons y gaiement, qu'il a du donner des idées à John Zorn (Painkiller et certaines choses de Naked City). Les mauvaises langues diront que Siege n'est qu'une version plus rapide et violente de ce qui se faisait à l'époque. Il est vrai les influences DRI et Discharge, mentionnées par le groupe, sont présentes. On peut penser à du crossover surspeedé mais l'intensité de certaines parties et la voix de Kevin sont vraiment radicales. La batterie si elle ne délivre jamais vraiment de blast et super intense et je pense que le pere Mick Harris a du baver dessus avant d'intégrer Doom (à ranger avec electro hippies et sore throat, extreme noise terror, antisect)... Coté parole, en pleine guerre froide, Siege délivre forcément un message... direct.

Le truc important c'est que ce n'est pas un disque à aborder comme une relique culte à détenir pour briller en société mais qu'en secret on écoute jamais car c'est quand meme daté. Pour le coup Drop Dead est une bombe d'energie qui satisfera les amateurs de punk, de crust et de bonnes baffes dans la gueule. Bref c'est plus qu'écoutable 24 ans après. Le son, d'époque est carrement bon. De bonnes basses accentuant le coté déflagration lors de parties quasi-blastées. Tout est super audible sans etre trop clean. Un régal que Deranged Records a réeedité. Avec leur tronche de premiers de la classe, Siege délivre un style vraiment furieux si ce n'est incendiaire... encore aujourd'hui. Un must du hardcore et du grindcore...