Rebaelliun - Burn the promised land / Annihilation - 1999 / 2001 (Hammerheart)

Tracklisting:
on s’en tape ils jouent presque toujours le même titre

6/20

Rebaelliun : "burn the promised land" ou "Annihilation" au choix c’est les mêmes de toute façon

De temps en temps j’achete de ces trucs sous pretexte que c’est d’occase je comprends pas.

V’la ti pas que je suis équipé maintenant de 2 superbes albums de death survitaminé brésilien avec Rebaelliun, un petit groupe qui avait suscité l’enthoutiasme internetien, et pratiquant un style dans la droite lignée de Krisiun (pas celui de « Unmerciful Order », l’autre, le machinal). Je me demande d’ailleurs si un argument de vente n’était pas « plus rapide que Krisiun »... waou... ça me laisse toujours pantois tant de connerie. Bref rappelez vous c’était LA sensation, the next BIG death metal band etc etc etc... .

Bon, tout brutal que ce soit, force est d’avouer que le groupe ne s’appuie pas sur des riffs palm mutés genre chug chug chug et veut créer la folie se raprochant plus d’un death à la Altars Of Madness que d’un Effigy of the forgotten.

En écoutant ça j’ai de suite penser à Centurian, un groupe qui m’avait bien brouté le fion... de bons riffs mais une section rythmique trop linéraire, des titres trop longs, basés sur les mêmes riffs et une monotonie dans l’ambiance dégagée. Bon je peux comprendre à la limite, étant moi même fan de certains trucs de funeral doom ou d’industriel, que la linéarité ne soit pas forcement génante. Encore que quand on veut dégager le la folie si on reste coincer sur la case blast on finit par s’y faire et ne plus y trouver rien de violent ou de fou... mais juste un bon substitut au somnifere.

Evidement je ne mettrais pas en cause les plutôt compétents musiciens, de ce coté là y a pas photos ça assure. On leur reprochera juste de ne pas avoir mis tout cela au service de l’originalité ou de l’atmosphère ou de l’efficacité mais de s'être contenté de faire une musique pouvant juste servir de publicité pour une marque de stéroide ou à un manuel du petit soliste de death metal convenu.

Voilà le groupe a splitté, tout le monde l’a oublié de toute façon..Les gars ont tenté de se refaire avec Horned God... .à oublier

Pour info, j’ai écouté surtout « Annihilation » en faisant cette chronique mais « burning.. », en dehors d’une petite différence de prod, est strictement identique à « Annihilation »... .pfff et cette intro stupide où le batteur suit en blastant le rythme d’un sample de mitraillette... le genre de truc qui botte les novices du blast et de la musique extrême... .bbbrrr qu’ils sont méchants... ..y a aussi quelques passages plus lents gentillets avec chorus de grattes dessus

Je prefere encore me taper l’emission tv « très chasse, très peche », c’est moins chiant...