Oslo we rot - 4 ways split / double 7"ep: Execration/Obliteration/Lobotomized/Diskord - 2010 - ( unborn productions)

Tracklisting:
Execration : Entheogen
Obliteration : Envenomed
Lobotomized : piss on my grave 2. Golden Showers (Mentors cover) 3. I shit on your grave (Autopsy cover)
Diskord : 1. As the circus leaves the galaxy 2. Cease of existence MMX

--



Ce split 100% death norvégien, à la pochette en forme de gros clin d'oil à Obituary (jusqu'à une obituary-sation des logos), est une bonne occasion de se mettre au jus de la scène death de l'autre émirat du pétrole. Déjà marqué par Diskord, dont je vous invite à relire la chronique du 1er album faite dans ces pages, et dans une moindre mesure Abominant, voila t'y pas que ce split ep va me permettre de me refaire une opinion sur Lobotomized, Execration et de découvrir Obliteration dont j'entends parler depuis une paie.

Diskord : Je commence par la motivation première de cette acquisition avec 2 nouveaux titres, en attendant un 2eme album pour lesquels nos amis viennent de rentrer en studio (sept2010). Dans la droite lignée du style tarabiscoté du groupe, le 1er titre s'avère finalement assez court. Bien fait certes, mais donnant une impression d'inachevée. Le second titre, plus ambitieux est bien réussi. Il permet, Diskord étant protéiforme, notamment de gouter à un passage punk, un autre beumeuh, le tout évidement de manière fluide et assez raw finalement. Une fois de plus Diskord génère l'intérêt avec un titre prenant, « rafraichissant » et old school à la fois. A noter un son moins épais que sur l'album mais n'enlevant rien aux parties lentes (Autopsy worship...). Ce second titre s'avère le meilleur titre du split avec le titre d'Execration.

Execration : Je n'ai jamais trop su que penser de ce groupe, loin d'être désagréable sur l'album « syndicate of lethargy », mais parfois trop propre. Le groupe a une touche de vieux brutal death entre autres (débuts de suffocation, pas surprenant vu le logo). Ca me rappelle un peu le 1er Insision en moins violent, mais avec d'autres influences (immolation, autopsy, cannibal corpse, morbid angel), une basse bien audible, une prod entre old school et proprette. Des morceaux variés.mais le truc ne prend pas toujours, je ne sais pas pourquoi, sans doutes trop de riffs moyens, et des titres finalement trop longs. Bref, sans être du death technique, les types en font trop et on finit par s'ennuyer. Leur death manque aussi un peu d'âme. Sur ce split ep, Execration joue le jeu old school, en lâchant un peu sa prod trop propre et en favorisant les influences Immolation (sur certaines seconde guitares et un break lent) et Incantation, en mettant de coté les riffs simili brutal death à l'ancienne. Pour autant, à l'instar de pas mal de compo du groupe, ce titre de plus de 5 minutes, est varié. La sauce prend, sans doute car on ne se tape pas un album entier. Les multiples influences (un peu de beumeuh etc) sont bien gérées et le titre a sa petite ambiance. Bref je tacherais de rejeter une oreille à ce groupe étant donné la qualité, moins stérile que d'habitude, de ce titre qui m'a un peu fait pensé à Karnarium (très bon 1er album, cf notre chro), avec moins d'ambiance morbide quand même (Karnarium c'est bon mangez-en !). Le meilleur titre du split avec le second titre de Diskord.

Obliteration: Dans la droite lignée revival Autopsy et Darkthrone découvre le punk/d beat, Obliteration livre un death à l'ancienne, voir un proto death, sentant tantôt la bière sur les parties punk, tantôt le cimetière sur les parties lentes. Rien de notable ici bas, un soliste sympa peut être, et pas la peine d'en dire plus : parfait pour agrémenter un split, mais pas super envie de creuser plus que ça. Fenriz est dans la place puisque le premier album du groupe est sorti chez Tyrant Syndicate. Allez, je note sur un post-it qu'il me faudra à l'occasion jeter une oreille à leur second album « nekropsalm » sorti chez Fysisk.

Lobotomized : Qu'attendre d'un groupe reprenant « golden showers » des Mentors ? Les Mentors !!! Une ode au mauvais gout !!! Qu'attendre d 'un groupe aux refrains tels que « je jute de la bière sur ta face » ? Inspiré par l'alcool, les 4 de Lobotomized, doivent avoir une statue de gg allin dans leur local de repet. Du punk basique death metalisé, avec soliste déjanté, bref les balloches sont ici poilues (et collées avec de la bière séchée), le style binaire et « in your face ». Je ne sais pas vous mais sans doute qu'en live et bien arrosé, la rage et le style rouillé sur les bords du groupe doit prendre mais là comme ça, ça m'a gavé...malgré une cover copie conforme de Autopsy « i shit on your grave » (de l'album « shitfun » forcément), titre bien bas du plafond durant 40 secondes...bref...pipi caca sur ta tombe !!!!