Negativeaidguerilla realm - Vanitopia - 2011 (Weird Truth)

--



Duo Japonais, sans batterie, negativeaidguerilla realm nous propose un truc qu’on pourrait qualifer de drone doom. Attention pas de vrombissement façon Earth 2/Sunn O))), pas non plus un drone doom "bluesy façon paysage des plaines du grand ouest "(c’est comme ça que je qualifie Earth dans son style le plus récent). Melodion mantrique en toile de fonds, accord swanesque dans la puissance mais aussi dans la fragilité. Répétitif forcement, toujours un peu langoureux pour autant, Negativeaidguerilla propose une musique aride mais intense, un drone doom tendance fragile. Les guitares, quant elles sont puissantes ne sont jamais très saturées juste chargées d’écho et attaquées violemment. La basse moins basique apporte un plus discret, brodant sobrement autour de la suite d’accords lourds. Narratif, le disque suit un cycle simple, ouverture douce, lourds accords, déviant vers la dissonances, puis plage de calme, puis re lourds accords. Si sur le papier on pourrait arguer d’une certaine lourdeur, le disque s'avère contemplatif et à des allures de sac et ressac, en dehors d’un lourd passage dissonants, repris par 2 fois, et seule prise à partie du morceau. Assez fluide et naturel, cet album est pour moi un bon compagnon de sieste comateuse. Et c’est un vrai compliment dans ma bouche, j’aime bien comater aux portes du sommeil en écoutant de la musique. Apaisant et éthéré.