METAL MASTERS - Compilation - 2006 (EMI music France)

Tracklisting:
CD 1 :

1. Black Sabbath, Paranoid
2. Deep Purple, Smoke on the water
3. Hawkwind, Silver machine
4. Ted Nugent, Cat scratch fever
5. U.F.O., Doctor doctor
6. Motörhead, Ace of spades
7. Saxon, Wheels of steel
8. Venom, Black metal
9. Dio, Holy diver
10. Accept, Balls to the wall
11. Quiet riot, Mama weer all crazee now
12. Scorpions, Rock you like a hurricane
13. Mercyful fate, A dangerous meeting
14. Queensryche, Warning
15. Europe, The final countdown
16. WASP, Wild child
17. Whitesnake, Here I go again
18. King Diamond, Welcome home

CD 2 :

1. Fear factory, Replica
2. Megadeth, Syphony of destruction
3. Machine head, Davidian
4. Bodycount, Born dead
5. Life of agony, The river runs red
6. Iced earth, Melancholy (holy martyr)
7. Sepultura, Arise
8. Obituary, Threatening skies
9. At the gates, Blinded by fear
10. Dimmu borgir, Mourning palace
11. The Gathering, Strange machines
12. Samael, Rain
13. Type O Negaticve, Love you to death
14. Dark tranquility, Therein
15. Carcass, No love lost
16. Moonspell, Vampiria
17. Morbid angel, Where the slime live
18. Deicie, Once upon the cross

CD 3 :

1. System of a down, B.Y.O.B.
2. Marylin Manson, The beautiful people
3. Nightwish, Nemo
4. Arch enemy, We will rise
5. In flames, Take this life
6. Gojira, To sirius
7. Strapping young lad, Wrong side
8. Soulfly, Eye for an eye
9. Limp bizkit, Rollin'
10. Killswitch engage, Last serenade
11. Orphaned land, Ocean land
12. Borknagar, Futur reminiscence
13. Immortal, Sons of northern darkness
14. Satyricon, Fuel for hatred
15. Bloodbath, Ways to the grave
16. Celtic frost, Ground
17. Lacuna coil, Virtual environment
18. Napalm death, When all is said and done

10 / 20

Cette compilation de trois CDs bien remplis (quantitativement) est supposée résumer trois décennies (et demi ?) de metal. CD 1 : "les classiques" pour les décennies 70 et 80. CD 2 : "La scène culte des 90's". CD 3 : "Le meilleur du metal actuel et futur". Bon, ça commence déjà très mal. Sachant que la compilation est sortie en 2006, peut-on m'expliquer pourquoi les six premières années de la décennie 2000 ont droit à un CD entier pour elles seules alors que les décennies 70 et 80 doivent s'en partager un à elles deux? Vu que les fondamentaux remontent aux années 70 et que les années 80 furent les plus décisives, ce choix de découpage est une erreur. Que dis-je : c'est une faute. La première d'une longue série.

Deuxième faute : le CD 3. Tout le CD 3 est une faute, et ce à plusieurs titres. Premièrement, la quasi totalité des groupes choisis pour ce CD étaient déjà en activité dans les années 90, et presque autant avaient déjà percé avant l'an 2000. Je crois bien que seuls Killswitch Engage et System of a down font exception. Tiens, parlons-en, de System of a down. Qu'est-ce qu'ils font sur une compile metal ? Et Marylin Manson ? et Limp Bizkit ? Alors-là ne nous méprenons pas. Même si je considère que ces groupes n'ont rien de metal, j'accepte facilement qu'un média consacré au metal parle d'eux, tout simplement parce que sinon je ne vois pas qui s'en chargerait ! Seulement quand on fait une grosse compile portant sur plus de trente ans de metal, on ne sélectionne que des groupes de metal pur car il en existe largement assez pour ne pas avoir besoin d'aller remplir des trous avec des groupes non metal ! Remarquez, Nightwish et Lacuna Coil ne sont pas metal non plus, ne serait-ce que pour les chants féminins exclusivement clairs hors sujet quand on parle de metal. Attention, ce n'est pas du sexisme, c'est une considération musicale portant sur les limites d'un style. A part cela le CD 3 permet de vérifier un certain nombre de choses que nous savions déjà :

  1. Qu'il est décidément bien étrange qu'un ancien Carcass puisse jouer dans un groupe aussi insipide qu'Arch Enemy.
  2. Qu'In Flames, après avoir participé à l'invention de cette blague qu'est le death mélo, s'est tourné vers un style encore plus nul et bâtard.
  3. Que Gojira, seul groupe Français de la compile, est une grossière opération marketing : on a réussi un croisement entre un clone de Morbid Angel sans Lovecraft et un metal générique moderne. Qu'on a vendu ce croisement comme "le meilleur espoir du metal français" avec la complicité de la presse et des plus mauvais webzines.
  4. Que Strapping Young Lad, Soulfly et Killswitch engage, c'est bon pour les potes de Pixel.
  5. Que quelqu'un écrivant dans un magazine metal national a eu tort d'affirmer que Orphaned Land était un groupe indispensable à une discographie metal digne de ce nom.
  6. Que Borknagar et Immortal ne savent toujours pas ce qu'est le black metal.
  7. Que le succès de Bloodbath est décidément bien incompréhensible.
  8. Que Celtic Frost est le plus gros perdant de la compile : Tom G. Warrior a fini par copier sur ceux qui avaient copié sur lui.
  9. Que Napalm Death aurait plutôt dû figurer sur le CD 2, voire le CD 1.
Bref, le CD 3 est plus qu'une faute, c'est un scandale ! Le seul titre intéressant est celui de Satyricon. Puis je voudrais revenir sur le titre du CD : "le meilleur du metal actuel et futur". En quoi les groupes précités représentent-ils le futur ? Ils représentent déjà bien mal le présent !
Oui, je sais, vous en avez déjà marre... mais il reste deux CDs.

Les fautes du CD 2 : Body Count, c'est du metal ? Life of Agony, c'est du metal ? The Gathering, c'est du metal ? Love you to death, de Type O Negative, c'est du metal ? (même si j'adore cette chanson) N'importe quoi !
Les faiblesses du CD 2 : Fear factory, Machine head, Sepultura, que de souvenirs pour Pixel ! Une partie death metal limitée à Obituary (mauvais titre en plus), Morbid angel et Deicide, c'est se moquer du monde ! Même si "Where the slime live" est toujours un régal. Dimmu Borgir, At the gates, Samael, Dark Tranquility, Moonspell sont là essentiellement pour confirmer le mal que tous les métalleux sérieux pensent de la mélodisation naïve du metal extrême.
Les points forts du CD 2 : Megadeth, Iced Earth, Carcass et Morbid angel. C'est tout. Même pas Emperor, même pas Death, même pas My dying bride ! Au secours !

Curieusement, le CD 1 est inattaquable. Je n'aime pas Deep Purple mais c'est personnel. Que des bons titres, que des groupes qui ont vraiment compté. On pourra toujours trouver étranges les absences de Led Zeppelin, Judas Priest, Iron Maiden, Slayer voire Manowar. Mais tout est bon, et en plus les styles sont plutôt variés. Mentions spéciales à Ted Nugent, Accept, Mercyful fate et Scorpions pour les meilleures chansons de la compile, avec celle de Morbid angel !

Notes : CD 1, 15/20 -- CD 2, 10/20 -- CD 3, 5/20. Moyenne : 10/20.