MARTIRE / THRONEUM - United in hell (split)- 2004 (Apocalyptor records)

Tracklisting:
Martire :
1. Hellstorm
2. Chaos rape
3. Puritans
4. Brutal legions of the apocalypse
5. Massachrist
6. The heretic

Throneum :
7. Only torments in flames
8. Rapture of uranium god
9. Nukkklear worship from chaos
10. War filed of ligth
11. The creator of dead silence
12. Infestation (terrorizer cover)
13. Outro

11 / 20, 10 / 20

Depuis la lecture d'un blood of the ancient (le zine du mec qui a monté Hellish Crossfire), le nom de Martire m'était resté dans la tête. Vieux de la vieille de la scène australienne, ce groupe confidentiel comporte le batteur et le gratteux de Portal (et stargazer etc). La description war metallique binaire m'avait fait vibrer le slip encore tout frétillant du passage d'un Bestial Warlust. Ce split avec les polaks déchainés de Throneum est donc une occasion en or, vu le coté confidentiel des releases de Martire, de connaitre la bête.

Si le groupe dégage sévèrement dans un style barbare avec une prod comme il faut, mon slip a connu un moment de calme et là la chronique devient plus dure... comment décrire précisément ce qui fait que ce war metal là ne passe pas par rapport à d'autres ? Les seuls moments qui m'ont réellement plu sont ces titres aux passages Portal-ien ("puritans" ou "massachrist"), rompant avec la monotonie, certes inhérente à ce style, mais réelle pour moi qui n'ait pas accroché. Du Portal sans être du Portal, on a quand même ces riffs supersoniques et délivrés de manière assez spécifique mais en restant dans un carcan plus classique.

Le groupe va enfin sortir son premier album... depuis 2004 qu'on en parle avec des titres prêts (qui ont fini en partie sur ce split je pense)... le tout chez qui ?... allez devinez... Nuclear War Now bien sur... Nul doute que, le vice étant bien présent chez Martire, le groupe puisse déclencher une petite vague avec son album. Mais ce sera à priori sans moi.

Passons à Throneum... mouais, leur « old death's lair » ne m'avait pas convaincu. La folie (et ces cris Sadex-ien) certe appréciables ne m'ont pas fait adhérer à leur raw death/thrash oldschool. Quand je vois la masse de releases du groupe (syndrome Nunslaughter), il ne peut en découler qu'une qualité très variable puisque Throneum au lieu de soigner ses compos (au sens efficacité) préfère sortir tout ce qui lui passe par la tête...

Sur ce split, le groupe se paie un son de grind, batterie type baril de lessive, grattes grassouilles downtunées. Toujours ces cris déments, et toujours ce style... qui doit surement dépoter en concert mais souffrant de trop de moment quelconques pour retenir vraiment l'attention. Oui c'est moche, oui c'est raw et old school, cela vous suffit-il ? Ce groupe est un peu du gâchis pour moi dans le sens ou il pourrait, en sélectionnant plus ses riffs, sortir moins de choses mais meilleures. Le groupe en a la capacité et gâche le feeling et la folie qu'il dégage.