KARNARIUM - s/t - 2009 (Blood harvest)

Tracklisting:
1. Of groove and lust
2. Pasupuja
3. 1000 I's
4. Engulfed with a disgust for life
5. III (hammer of darkness)
6. The glory of necrolatry
7. Nihilophobia (the pointlessness of being)
8. Wizard of gore (impetigo cover)
9. Feral transmogrifikation

15 / 20

Basés sur des éléments classiques sur le papier, Karnarium en instillant un vrai feeling dans sa musique nous sort ici un album méritant écoute. Macabre, avec une touche de groove infect (notamment lors de l'instrumental « III »), Karnarium a enregistré ce disque en live. En résulte un coté raw, organique et massif qui sied parfaitement aux compositions finalement pas si conventionnelles que cela. Toujours un peu tordu, dans la droite lignée d'un Deity Of Opposites, Karnarium sait jouer avec les dissonances et sonner cru. Parfois thrashy, le groupe maitrise bien ses parties lentes et n'hésite pas à marteler grassement l'auditeur. La basse bien lourde et audible alliée à un certain coté horrifique fait parfois penser à une sorte d'Autopsy. Impression renforcée par une voix, certes différentes des américains, mais dans un esprit dérangé et obscure.

Sans être technique ou follement innovante, la musique de Karnarium est relativement captivante et intrigante. Intriguant à l'instar des paroles plutôt chiadées. Bref, plutôt que de ressasser les formules death old school, Karnarium developpe sa personnalité. Le line up, pas des novices (pagan rites, cerekloth, funeral, church bizarre soient des groupes marqués), y est surement pour quelquechose. Le tout nécessite plusieurs écoutes avant de jauger et d'être captivé par l'esprit death metal régnant ici bas. Pour autant en misant sur des titres plutôt longs, Karnarium n'est pas exempt de temps morts ou redites. Temps morts pardonnés tant le groupe délivre quelque chose de finalement assez personnel, travaillé et esthétiquement vraiment death metal. L'ambiance est là, une touche de personnalité, un coté morbide et décadent... c'est tout bon.