Impetuous Rage - Inverted Redemption - 2007( Genocide Prods )

Tracklisting:
1. Let us fall in temptation
2. Inverted redemption
3. Disgusting god
4. Penance
5. Retaliator Paradise
6. Massacra (hellhammer cover)
7. Rotting Devotion
8. Empire of lies
9. Terrorizing evil conquest

11/20

La scéne brésilienne redevient active depuis un petit bout de temps dans la case old school. Si les Krisiun, Raebelliun et autres Nephast présentaient, en dehors des tout débuts de Krisiun, un style machinal steroidé, il restait heureusement des groupes complétement en dehors de cette mode. Et voilà comment aujourd’hui on se retrouve avec Headhunter DC, sanctifier, Incrust etc mais loin de moi l’idée d’encenser tout ce qui est old school et exotique comme c’est de plus en plus la mode... y a même un scéne locale à Bahia... et certains se revendique du mouvement Bahia Death Metal... un nouveau filon marketing ?

Le petit nouveau s’appelle cette fois-ci Impetuous Rage... présent depuis 2001, avec en ses rangs un des anciens batteurs de Mystifier. Nos amis du soleil nous pondent un premier album au son plutôt massif puisque produit par Thiago Nogueira, batteur de Headhunter DC. Si celui ci n’avait que remasterisé un track sur « And the sky turns black », on est proche du son de cet album. C’est donc carré et dégage une impression de puissance. Un bemol pour moi concerne le chanteur qui gueule comme un bourrin avec un arrière gout, très leger, de brutal death. C’est un peu linéaire et quand il tient la note ça sonne un peu porcin ce qui me déplait. A noter que le gars s’est barré depuis. Coté batteur, ça fait un peu machinal comme jeu de temps en temps.

Coté style, on est old school, mais pas dans le sens rip off de Sarcofago rétrograde. Plutôt dans le sens où le groupe joue simplement, avec des passages catchy en essayant de poser une ambiance. On a quand même droit à quelques blasts etc. La musique est donc simple et ne présente rien que vous n’ayez deja entendu. On peut penser au Deicide de « Once Upon The Cross » parfois, à d’autres groupes US mais aussi au Headhunter DC de « And The Sky Turns Black », du gros riff avec un peu de mélodie (pas au sens mielleux du terme). Parfois un petit coté thrash sur certains plans et evidement sur la reprise de Massacra de Hellhammer.

Bref Impetuous Rage peut faire mouche, comme sur l’excellent « Empire Of Lies » qui transpire le death metal mais force est de reconnaître ces 40 minutes paraissent quand même longues le groupe n’injectant pas assez de personnalité. Il faut un acoustique sympa (cat power aurait pu en faire quelque chose) et la cover de Hellhammer pour garder l’auditeur concentré avant le regain d’interet sur les 2 derniers titres. On a quand même l’impression que Impetuous Rage a ingéré les recettes classiques du death metal et y colle un peu trop. Tout honnête que ce soit, malgré l’effort de composition, une agressivité certaine dans l’interpretation, quelques bons plans et le très bon « Empire Of Lies », il en faudra plus pour me convaincre messieurs. Par contre je retiens ce groupe qui a un bon potentiel..à suivre.