Hour of 13 - Hour of 13 - 2007 (Shadow kingdom records)

Tracklisting:
1. Call to Satan
2. Submissive to Evil
3. The Correlation
4. Endurement to the Heirs Of
5. Grim Reality
6. Hex of Harm
7. Allowance of Sin
8. Missing Girl

13/20

C'est Phil Swanson qui a prêté sa voix à la créature de Chad Davis, qui assure tout sauf les voix et quelques soli. Chad Davis est par ailleurs batteur des sympathiques Father Befouled mais c'est une autre histoire. Chad qui a aussi joué dans Demoncy encore une autre histoire... tant ces 2 groupes n'ont rien à voir avec Hour Of 13 pour lequel doom orthodoxe semble être le qualificatif le plus approprié.

Dés les premières notes, le tempo et l'ambiance ne laissent pas de doute quand à la nature trad doom de l'engin... le tout mixé avec de la NWOBHM, mouvement même remercié dans la thanks list. En résulte un coté parfois mélodique, option joyeux off par contre, des riffs ralentis issus de Judas Priest/Angel witch/Witchfinder general (groupe assez différents quand on y pense). Ce mix avec de la NWOBHM est donc un peu la marque de fabrique de la maison Hour Of 13. Attention tempo lent de mise et ambiance sombre recherchée. De là pas de cris suraigüs, pas de soli genre « mettons nous dos à dos pour headbanguer en folie ». En résulte un style froid avec ses moments.

La monotonie est bien évidement de mise, les titres s'étirent lentement, avare en artifice, sans tomber dans le funeral doom ou le minimalisme non plus. La voix de Swanson est plutôt bonne, mélodique et désespérée. Pris individuellement presque chaque titre est très bon mais sur la durée j'ai plus de mal. Encore que, avec le temps, et des écoutes répétées, le jus fini par prendre. Le dernier titre, « Missing Girl », sort vraiment du lot, montant lentement vers l'accélération finale.

N'inventant rien, Hour Of 13 fait partie de ce que j'appellerais l'« évolution » audible du heavy metal que constitue cette branche du doom. Plus audible de par un tempo plus lent, des guitares plus épaisses, une ambiance noire et non pas sautillante ou guillerette. Les voix aussi sont en progrès, mais monotones, en tout cas point de hurlement de mauvais goût. A noter un changement de vocaliste depuis cet album... à suivre... la démo 2009 sonnant dans la droite lignée de ce premier album.