Grave Upheaval - demo - 2010 ( demo )

Track Listing :

1. The Black Womb of Megiddo
2. Impetuous Black Hunger
3. Goat Kommand
4. Grave Upheaval

--

Dans la lignée de ce courant death metal impur et primaire, l'Australie impose sa marque, comme souvent quelque soit le style. Oppressant de par sa densité et sa lourdeur, caverneux, le death metal de Grave Upheaval est simpliste et sans se vouloir occulte, mise tout sur une ambiance. De l'Incantation du 1er album bien sur on a la base caverneuse et unholy ainsi que les accélérations grotesques mais Grave Upheaval adopte une approche plus doom. On pourrait penser au passage lent du ep « decimator » de Diocletian. Régressif et sinistre, Grave Upheaval pourrait être une sorte de Grave Miasma plus brutal et lourdingue...sauf que la sauce prendrait plus (du moins pour moi). La voix, crue, délivre ses lyrics version Teitanblood blasé et sans effet.

En restant en Australie, Impetuous Ritual serait une bonne référence, mais sans les passages Portal. Pour le gras et le coté oppressant. Convenons que, basé sur un esprit et une ambiance, le style linéaire produira un effet hypnotique ou un endormissement. Le genre de release orthodoxe, mais un peu à part du fait du coté doom, qui sera acclamé ou détesté...Dans la série Australie quand tu nous tiens, si vous voulez un death oppressant mais qui bouge plus, qui tente plus, plus dissonant essayez donc Aethyrvorous (ou Devil Ancestry mais bon là c'est plus du name dropping qu'autre chose, je dois creuser cette démo de 2009, bien moins heavy que Grave Upheaval mais assez tordue).