FUNEBRARUM - The sleep of morbid dreams - 2009

Tracklisting:
1. Perish beneath
2. Grave reaper
3. Beyond recognition
4. Cursed eternity
5. Incineration of mortal flesh
6. Nex monumentum
7. Among the exiled

14 / 20

Les fans de death fin 80's/début 90's suédois et finlandais (et autres trucs lourd genre rottrevore) sont de retour. Ceux qui savent de quoi ils retournent peuvent sauter quelques lignes, pour les autres, Funebrarum est un groupe de fan, à originalité nulle parvenant avec succès à faire vivre la flamme d'un death metal cryptique et morbide nord européen (rrraahh cette reprise de Abhorrence sur le split avec interment). Monté par le gratteux de Evoken, le bassiste du même groupe et le vocaliste de Abazagorath, le groupe fut un temps en galère de batteur avant d'en dénicher un nouveau, plus rapide, ce qui explique la hausse globale du tempo de cet album.

Un peu plus rapide, en voila une nouveauté (faut pas attendre plus les gars) et y en a même une autre, c'est quelques passages death suédois (ça c'est normal) mais ceux ambiance keupon (cf intro de « beyond recognition »). Un peu déçu de prime abord, les parties blastées me paraissant parfois monotones, le son étant moins cryptique que le premier album (qui est en fait une démo), et l'intro acoustique de Nex Monumentum étant foirée (mais la suite putain... c'est autre chose). J'ai laissé vivre le truc avant d'être un peu plus séduit. N'en reste pas moins que cet album a plus (+) un coté tarte dans la gueule et que quelques parties rapides sont dispensables (couplet de « cursed eternity », dommage car ça finit bien). N'en reste pas moins que la lourdeur et les mélodies lugubres sont bien là même si le tout est un peu moins morbide que précédemment. Funebrarum, plein de maitrise, réussit encore et toujours à placer des passages de tueurs (headbanging assuré) le tout avec conviction. Et Daryl assure toujours au micro (yo).

Le verdict est donc simple : originalité zéro, esprit et balloches présentes, un death efficace... une fois de plus aux chiottes Bloodbath, Chaosbreed et cie... vivent Verminous, Kaamos, Repugnant et Funebrarum !