DRAINLAND - Swine & And so our trouble began - 2009/2010( Demos )

Track Listing :

Swine : 3 tracks
And so our trouble: 6 tracks

15/20

Découvert au détour d'un Deadly Illness zine, les 2 démos des Irlandais tournent régulièrement chez moi depuis.

Disons negative hardcore, ou dirge core pour reprendre Deadly Illness et les membres du groupe, Drainland manipule l'esprit de violence crue du crust/punk, affectionne les riffs lourdingues (s'avérant parfois aériens), un peu de death, et Godflesh (les swans quoi) voir un peu Voivod. Bénéficiant d'une prod correcte, Drainland a un petit coté crassouille, ce n'est pas un de ces groupes au son en plastique où la révolte se crie en baggy avec une disto bien proprette. Non, Drainland dégage clairement un truc, plutôt sombre. Pas intello pour un sou, le style s'avère intense mais diversifié dans la construction, les riffs et les tempos, proposant en ce sens de vrais titres et pas juste un enchainement de riffs. La voix cherchant à s'extraire des morceaux finit d'apporter la touche de sincérité/DIY, et contribue au coté organique.

Conscient de ne pas être le mieux placé pour chroniquer tout ça, je ne peux que vous conseiller de vous faire un avis par vous même. J'ai peut être raté quelque chose mais n'étant pas chargé d'un bagage dans cette scène j'ai enormement apprécié l'intensité, la qualité de composition, la diversité et la fluidité du truc et, c'est le plus important, l'ambiance réelle dégagée par Drainland. Les 2 démos sont tout aussi recommandables. Et en surfant pour trouver la cover de l'album je vois que Southern Lord les aurait signé (ou au moins ressort ces démos).