DIOCLETIAN - Doom cult - 2009 (Invictus)

Tracklisting:
1. Doom cult
2. The iron fist
3. Oath to ruin
4. Deathstrike overkill
5. Werewolf directide
6. Antichrist hammerfist
7. Bullt vomited
8. Baphocletian
9. heretics

14 / 20

Quelques petites modifications de line up et voici nos amis australiens revenus nous en coller une dans la tronche. L'esprit bestial et martial avait été posé efficacement sur un « Decimator » plutôt réussi. On continue donc dans la droite lignée avec ce « doom cult ». Toujours brumeux et déflagrant le son chaotique, non pas sans rappeler Vassafor, joue pour une bonne partie de l'identité des australiens. Le batteur, un peu dans un style à la J Read (de vous savez qui), fracasse son kit, dominant presque la voix venimeuse, se mélange au mur de guitare. Bref raw sans être pourrave...

Certes peu original, Diocletian soigne son écriture, en intégrant quelques breaks ou parties lentes assassines qui ajoutent une touche malveillante manquant un peu chez certains confrères. En ressort une musique haineuse, sauvage, parfois sombre et plutôt prenante. On notera certes quelques instants plus faibles, comme ce « oath to ruin » bâti sur des riffs bateau suivi d'un « deathstrike overkill » plus convaincant mais pas à la hauteur. La conviction mise dans la performance joue pas mal sur l'efficacité du style. L'ami Pete Helmkamp ne s'y est pas trompé en signant le texte de « werewolf directide » et R.Forster de Blasphemy/Conqueror (« rrraahhh the canadian gods... we whorship them ») a offert un titre (zique et texte) avec « Antichrist Hammerfist ». Un titre plus thrashy comme « bullet vomited » apporte un peu de variété et j'ai regouté avec joie à « the iron fist » repris de « Decimator ».

Peu de choses à dire finalement tant le style est inchangé. On relève quand même un peu d'inconstance sur longue distance (un ep avec 2 ou 3 titres de moins aurait été aussi marquant que "Decimator"), et toujours une identité vaguement proche de Vassafor. De là, à vérifier le jour du prochain release de Vassafor, on pourrait peut-être regretter un éparpillement là ou un regroupement des idées fortes auraient pu être à l'origine d'un très bon truc. N'en reste pas moins qu'avec Diocletian vous aurez votre bonne dose de férocité habitée par un esprit noir... Je conseillerais néammoins d'abord de jeter une oreille sur "decimator" pour entrer en contact avec le groupe car "doom cult" a une durée de vie quand même moins longue.