BOLT THROWER - Warmaster - 1990 ( Earache )

Tracklisting:
1. Intro...Unleashed (Upon Mankind)
2. What Dwells Within
3. The Shreds of Sanity
4. Profane Creation
5. Destructive Infinity
6. Final Revelation
7. Cenotaph
8. War Master
9. Rebirth of Humanity
10. Afterlife

17/20

Que de progrès en si peu de temps. BT a trouvé ses marques et au contraire de RoC qui partait un peu dans tout les sens, le groupe focalise sur la lourdeur, les riffs catchy tout en apportant de la variété de par une utilisation plus réussie et moins intensive des parties rapides.

BT c’est bien downtuné et ça pond de bons gros riffs avec un feeling menaçant. Menaçant d’ailleurs c’est comme ça que part le disque avec une intro qui me reste encore en tête tout comme le reste du titre « Unleashed » assez impitoyable d’ailleurs, un classique de BT qui, je trouve, capte assez bien l’essence du death de l’époque au niveau feeling.
Suit « What Dwells Within » qui si il part bien renoue avec le trip partie rapide « à l’ancienne » avec blast un peu chiant…j’aime bien mais c’est anecdotique et ça casse un peu la dynamique du titre je trouve. C’est dommage car le riff de départ est justement rapide mais le pattern de batterie et la ligne de voix sont bien trouvés. « The Shreds.. » c’est du Bolt pur jus avec ce bon gros riffs au départ…Même recette mais encore mieux sur « Profane Creation » avec un riffs encore plus heavy nous permettant de goûter au gros son de gratte du groupe. « Destructive Infinity » est un bonus track sur le pressage cd et c’est dommage car c’est pour moi l’archétype du Bolt Thrower de l’époque et il est super réussi : du bon gros death lent et poisseux. Un classique pour moi, au même titre que « Cenotaph » d’ailleurs !! « Cenotaph » qui dans son 2ème riff annonce clairement la couleur de l’album suivant. La suite est moins bandante même si, de ci de là, un bon plan apparaît. Enfin bon la partie finale du titre clôturant l’album nous offre un bon feeling triste à le Bolt Thrower faisant un peu oublier les derniers titres en demi-teintes.

Personnellement je donne mention spéciale au batteur, sobre mais inspiré car il a clairement une valeur ajoutée sur pas mal de riffs et contribue clairement à ce coté machine de guerre de Bolt Thrower.