AMBER ASYLUM - Frozen in amber - 1996 / 2003 (Elfenblut / Neurot recordings)

Tracklisting:
1.Volcano Suite
2.Riviera
3.Black Waltz
4.Heckle and Jeckle
5.Journey to the Sleepy Water
6.Je Suis le Chat la Lune
7.Aurora
8.Ave Maria
9.Romantic
10.*Radio Grave
11.*Diable de la Maquina
12.*Western Trance

16/20

Ensemble de musiciennes de San Francisco, le groupe tourne autour de Kris Force qui a participé à des releases de Culper Ring, Neurosis, Today is the day, the Swans, Jarboe, Tribe of Neurots etc ainsi qu'à quelques bandes sons confidentielles.

Amber Asylum, sur ce premier album, oscille entre charme funebre et douce mélancolie sans en faire trop, bref rien de gotho je ne sais quoi. La douceur de l'instrumentation est importante: instruments à corde, quelques apparitions d'une clarinette, ou sons synthetiques parfaitement intégré et crédible en substances. D'ou parfois l'appelation pompeuse de néo-classique... je dirais tout simplement : de l'ambient sombre instrumenté comme, mais interprété differement, de la musique classique. Plus ou moins experimentale.

Si l'album a une unité certaines, chaque titre est assez différent, du très long « Volcano Suite » suivi de la mélancolie dynamique de « Riviera », Amber Asylum tape aussi sur les nerfs avec le vaporeux « Heckle And Jeckle » qui vous propulse dans une ambiance reve cotonneux dans un vieux train fantome. Suivi d'un « journey to sleepy water » tout aussi ambiant et cotonneux mais plus inquiétant notament avec la clarinette plus dejantée, quelques larcens, infra basses et choeur fantomatique lointain... on vire au cauchemar pour fini de s'enfoncer dans un série de morceau ne formant qu'un bloc avec « je suis le chat... ». Une douce voix et le piano de « Aurora » redonne un coté lumineux... avant de « fantomiser » dans les regles « ave maria » (oui oui).

J'apprécie aussi ce coté quasi-instrumental qui confere à certains titres un aspect BO de film meme si la musqiue de Amber Asylum est tout aussi appréciable avec des voix comme sur le morceau « Aurora » ou l'album « the natural philosophy of love », un album avec percussions, absente de ce « Frozen in Amber ». Il est en effet à noter qu'au gré des mouvements autour de Kris Force, la musique de Amber Asylum est changeante selon les albums tout en restant plutot introspective et incitant à la contemplation. Avec quelques passages plus dissonants, ambiant experimentale.

Sorti initialement chez Elfenblut, un sous label de Mysanthropy records (rappelez-vous), Neurot recording a eu la bonne idée de réeediter tout ceci, avec 3 inédits dans un délire ambiant poisseuse... assez réussi...